Depuis plus d’un mois, une web TV fait le buzz sur Internet et sur les réseaux sociaux. On y trouve des clips musicaux, des sketchs humoristiques, des bandes annonces de films, des vidéos de cérémonies, et les internautes peuvent même voter pour leurs vidéos préférées : ce site s’appelle Jeunes Talents TV, et c’est Rémi Castillo, animateur radio/télé qui met à l’honneur les jeunes talents dans différents univers depuis 6 ans maintenant, qui en est à l’initiative.

Plusieurs catégories sont à la disposition des internautes : Jeunes Talents de la Musique, du Rire, du Cinéma, de la Télévision et du Vin en passant par les vidéos officielles de la production JTTV, vous pourrez y retrouver chaque semaine les nouveaux talents en situation, en interview ou en coulisses.

Cette semaine nous avons rencontré Rémi Castillo dans les studios de Jeunes Talents TV et nous lui avons posé quelques questions sur son parcours et le concept de cette web TV.


Vincent Lévêque : Aujourd’hui nous remercions Rémi Castillo qui nous reçoit dans les studios de Jeunes Talents TV [JTTV]. Rémi, pouvez-vous nous raconter votre parcours ? Comment en êtes-vous arrivé à la création de cette web TV ?

Rémi Castillo :  Je suis animateur et journaliste de radio et de télévision, et durant mon parcours je me suis rendu compte que finalement, les jeunes talents n’étaient pas mis à l’honneur comme il se devrait ; que nous, médias, nous ne jouions pas forcément notre rôle. J’ai donc créé d’abord un certain nombre de manifestations pour mettre en valeur des jeunes talents de la télévision, du cinéma comme des jeunes talents du rire et de la musique. Fort naturellement, je me suis dit, à un moment donné, pourquoi ne pas créer une chaîne qui regroupe  toutes ces disciplines, et faire intervenir le public qui pourrait voter chaque semaine pour les meilleurs jeunes talents ?

VL : Pouvez-vous nous expliquer le concept de Jeunes Talents TV ?

RC : Alors c’est très simple. Vous êtes un jeune talent ? Vous faites de la musique ou vous êtes humoriste ? Vous pouvez nous envoyer vos vidéos. On essaie de faire une présélection et chaque semaine, nous permettons donc aux internautes de voter et de choisir leur meilleur jeune talent, et celui ou celle qui a reçu le plus de suffrages, le plus de votes et le plus de visites (nous faisons une moyenne de nos différentes données statistiques), est reçu dans notre studio. Nous lui permettons donc d’avoir une semaine de promotion pour, évidemment, le faire découvrir au grand public.

VL : Est-ce que ce concept porte ses fruits ? Avez-vous déjà eu des retours de vos visiteurs ?

RC : Et bien écoutez, c’est plutôt énorme puisque depuis un peu plus d’un mois, nous en sommes à 40 000 vues (toutes vidéos confondues), ce qui est quand même assez énorme sans avoir fait beaucoup de promotion ! C’est le bouche-à-oreille, c’est le buzz par le biais des réseaux sociaux et ça laisse présager, effectivement, un bel avenir pour cette web TV !

VL : On peut donc y retrouver les nouveaux talents de la musique et du rire par exemple ?

RC : Alors en fait, il y a 5 chaînes : Jeunes Talents de la Musique,  Jeunes Talents du Rire,  Jeunes Talents du Cinéma, Jeunes Talents de la Télévision, et même les Jeunes Talents du Vin : ce sont des jeunes vignerons de toute la France [NDLR: une autre chaîne, les Jeunes Talents de la Radio, va être créée prochainement]. On essaie justement de développer, aujourd’hui, une actu avec des vidéos « côté coulisses » où nous partons découvrir des jeunes talents sur scène, que ce soit dans le cadre de pièces de théâtre ou de One Man Shows, par exemple.

VL :  Vous recevez aussi des jeunes talents en studio ? Avez-vous eu des retours de leur part ?

RC :  Oui, les jeunes talents sont plutôt ravis puisque, justement, ils ont besoin de reconnaissance et de se faire connaître du grand public et forcément, pour eux, c’est une première étape durant leur parcours, voire leur carrière que l’on leur souhaite longue !

VL : Et justement, que pouvons-nous souhaiter à Jeunes Talents TV aujourd’hui ?

RC : Eh bien justement la même chose, qu’on puisse se retrouver dans 10 ans avec des millions de visiteurs !

VL : Merci pour cette interview Rémi ! 

RC : Avec plaisir.