Thorsten Heins, actuel dirigeant de Research In Motion (RIM) est né le 29 décembre 1957 à Gifhom en Allemagne. Diplômé en Master de Science et Physique à l’université de Hanovre, il a commencé sa carrière chez Siemens AG avant de rejoindre RIM en 2007. D’abord employé dans les divisions de Business Mobile, Ingénierie de Produit et Ventes, il est devenu CEO de RIM en janvier 2012 afin de pérenniser le succès de l’entreprise fondée par Jim Balsillie et Mike Lazaridis. A ce titre, il annoncera en janvier prochain le lancement du nouveau système d’exploitation BlackBerry 10, censé relancer la marque durement concurrencée sur le marché des smartphones.


L’évolution des modèles

BlackBerry, marque de téléphone mobiles développés par RIM, a été le premier à lancer en 1999 un pager d’email nommé le « RIM 850 ». A noter que le nom de la marque vient de la ressemblance des boutons du clavier avec des mûres.

Le premier Smartphone fut lancé en 2003 et avait pour fonctions le email push, téléphone, sms, fax internet, navigateur internet et autres services sans fil. Le premier succès de BlackBerry sur le marché a été l’offre de services d’email sur mobile. Les premiers BlackBerry avaient aussi un écran monochrome et des claviers Qwerty. Ils avaient un « trackwheel » sur le côté qui a été remplacé par un « trackball » avec les séries Pearl puis par un « optical trackpad » avec le début des séries Curve 8500.

Les modèles de la marque ont été le BB 4 (séries Curve, Pearl et 8800) en 2007, BB 5 (séries Curve, Storm, Bold) à partir de 2008, BB 6 (séries Bold, Style, Curve et Torch) en 2010 et finalement BB 7 (séries Curve, Torch et Bold) en 2011. A noter un BlackBerry Porsche Design lancé en 2012 moins connu.


Des nouveautés très attendues

Le 30 janvier prochain RIM dévoilera donc son prochain système d’exploitation : le BlackBerry 10 avec en prime deux nouveaux Smartphones. « Nous pensons que nos clients vont connaître la meilleure expérience possible« , a assuré Thorsten Heins. En outre, un nouveau catalogue d’applications plus complet (annoncé comme le plus complet du monde !) a été construit pour faire face à la concurrence de l’App Store ou de l’Android Market (Google Play).

Parmi ces innovations il y aura notamment un « BlackBerry Hub » regroupant en une seule application tous les événements entrants, tels que nouveaux messages, notifications, fils d’information et événements du calendrier, ainsi qu’une nouvelle génération de clavier plus intelligente (logiciel de reconnaissance, apprentissage et suggestion de mots)

Malgré ces nouveautés à venir, il subsiste encore quelques « défauts » ou points négatifs sur le BlackBerry, qui peuvent le pénaliser lourdement face à un iPhone sur le marché des mobiles :

  • le téléphone est trop long à démarrer lorsqu’il n’est pas en veille
  • l’installation de nouvelles applications nécessite le redémarrage du système
  • et enfin certaines applis ne semblent pas bien fonctionner en réseau avec le BlackBerry Messenger (BBM Connected apps)

Une bonne nouvelle a eu lieu pourtant mercredi dernier : BBM ( version 7.0) permet désormais de faire des appels gratuits ou envoi de textos en Wi-Fi avec une version beta de BBM Voice et ce dans le monde entier.

Rappelons également qu’il y a quelques mois, la sécurité des mobiles BlackBerry avait été aussi mise en doute par une énorme panne des services d’email et de messages qui a duré plusieurs jours, extrêmement pénalisante pour les nombreux cadres utilisateurs de ces smarphones en entreprise.

Mais BlackBerry dispose d’une base solide de 78 millions de clients prêts à découvrir ou à acheter les nouveautés de la marque en terminaux ou logiciel… Alors tous attendent avec impatience la sortie du BlackBerry 10 le 30 janvier prochain… au moins autant que Thorsten Heins, qui reste néanmoins serein face à ses petits camarades :

Vingt-sept ans d’expérience dans le mobile… J’ai dirigé des équipes beaucoup plus grosses que celle de RIM […]  Je ne suis pas un Samsung qui veut faire un bel iPhone : je veux être BlackBerry.