Steve_Jobs_biographieSteve Jobs souhaitait à travers sa biographie officielle, être connu et reconnu pour ce qu’il était, et ce sans aucune « langue de bois ». Avant même sa sortie, le livre fait parler de lui, et des négociations seraient déjà en cours afin de l’adapter au cinéma.

Deux ans de collaboration :

Après avoir eu des réactions quelque peu virulentes lors de la sortie de ses biographies non autorisées le décrivant comme un homme arrogant, Steve Jobs avait accepté de confier à Walter Isaacson la rédaction d’une biographie officielle.
L’ancien directeur de la rédaction du Time Magazine, a recueilli durant ses deux dernières années, les témoignages des proches du co-fondateur d’Apple, mais aussi de ses collègues et des ses concurrents. Steve Jobs aurait lui-même encouragé ces derniers à faire preuve de sincérité et de transparence lors de leurs entretiens avec l’auteur.

Suite à l’annonce de son décès le 5 octobre dernier, la sortie du livre a été avancée au 24 octobre aux Etats-Unis, et au 2 novembre en France.
Walter Isaacson a rassemblé dans cet ouvrage, ses nombreux entretiens avec l’homme d’affaire ainsi que ses conversations avec sa famille, ses amis, ses collègues et ses concurrents.

Un projet de film :

D’après le site Deadline.com la firme Sony Pictures négocierait déjà les droits d’adaptation de la biographie officielle de Steve Jobs au cinéma.

Un premier film réalisé en 1999, Les Pirates de la Silicon Valley de Martine Burke, mettait déjà en scène l’affrontement entre les co-fondateurs d’Apple et leurs concurrents de la société Microsoft.
L’adaptation au cinéma de sa biographie officielle nous permettra probablement d’avoir un aperçu de la vie de Steve Jobs plus équitable, basé non seulement sur la vision de son entourage mais aussi sur ses propres confidences.

Si tout le monde attend avec impatience la sortie du livre, le succès d’un film relatant la vie de ce visionnaire à la personnalité atypique serait à prévoir.

Espérons si elle a bien lieu, que cette production respecte au mieux la personnalité de cet homme d’affaire et artiste à la fois.

« En fait, je pense qu’il y a vraiment peu de différences entre un artiste et un scientifique ou un ingénieur de haut calibre… Même s’ils poursuivent des chemins différents, fondamentalement ils atteignent le même but : exprimer ce qu’ils perçoivent autours d’eux comme étant la vérité afin que d’autres en tirent avantage. »

(Entretien de Steve Jobs avec la Smithsonian Institution en avril 1995)