Le co-fondateur de So-Buzz, entreprise spécialisée dans la conception et la commercialisation d’applications Facebook pour les entreprises a eu le plaisir de répondre à notre interview.

 

Florent Hernandez :  Bonjour Stéphane Boyer, vous êtes l’un des trois fondateurs de l’entreprise So-Buzz, spécialisée dans la conception et la commercialisation d’applications Facebook pour les entreprises. Pouvez-vous avant d’entrer dans le vif du sujet, nous détailler votre parcours, et comment est-ce que vous en êtes venu à cette activité aujourd’hui ?

Stéphane Boyer : Diplômés en 2010 de l’École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne, cycle ISMIN, mon associé Mathieu Masy et moi-même avions démarré une activité d’auto-entrepreneur en tant que développeurs web. Après avoir fait nos premiers pas avec la plateforme Facebook, nous nous sommes rendu compte du nombre incroyable de possibilités pour les développeurs. C’est alors que nous est venue l’idée de So-Buzz pour exploiter tout le potentiel de Facebook pour les entreprises. Nous avons ensuite présenté notre projet au Challenge Innovation, concours organisé par 3 écoles d’ingénieurs dont nous avons été lauréats en Juin 2011. En se rapprochant d’Alexandre Durain, un de nos anciens professeurs et PDG de l’agence web OptraGroup, pour lui présenter notre idée, les choses se sont passées mieux que prévu : nous le voyions comme notre premier client potentiel mais So-Buzz lui a tellement plu qu’il a voulu s’associer avec nous. C’est ainsi que s’est composée l’équipe de So-Buzz avec 3 associés totalement complémentaires. Nous avons alors commencé le développement de notre plateforme en Septembre 2011 pour arriver à une version bêta 3 mois plus tard. Le 15 Décembre 2012, So-Buzz SAS a vu le jour.

Florent Hernandez : So-Buzz permet aux entreprises d’utiliser Facebook, qui soit dit en passant est le premier réseau social au monde, pour toucher directement leurs clients, leurs prospects, ou gérer leurs images. Pouvez-vous nous dire concrètement comment cela se passe ? Quels sont les outils proposés ?

Stéphane Boyer : En deux mots, So-Buzz permet de générer des fans qui sont ensuite transformés en contacts qualifiés puis en clients grâce à notre plateforme ultra-simplifiée.

Notre principal objectif est de simplifier l’utilisation des réseaux sociaux pour les entreprises en leur apportant toutes sortes d’outils sur un plateau. Un utilisateur qui s’inscrit sur la plateforme So-Buzz peut y ajouter ses pages Facebook pour pouvoir les gérer efficacement au moyen de diverses fonctionnalités et applications. De la programmation et gestion de publications à des statistiques pertinentes, chacun y trouve son compte. Mais le point fort de So-Buzz réside dans la dizaine d’applications que l’on peut installer sur sa page Facebook : page HTML, slider social, quizz, concours photos, générateur de coupons, … Il y a de quoi répondre à la grande majorité des demandes et nous proposons aussi des solutions sur mesure pour ceux qui veulent aller plus loin.

Au travers de chaque application de type concours, des informations personnelles sont récoltées sur les utilisateurs : nom, prénom, sexe, date de naissance, ville, email, … Toutes ces données viennent alimenter une base CRM exportable.

Florent Hernandez : Vous avez réalisé spécialement pour Business-actor une petite démo… (ci-dessous), que contient cette vidéo ?

Florent Hernandez : Selon vous, qu’apportent les média sociaux au marketing traditionnel ? Pourquoi cela doit de nos jours être pris en compte dans les budgets marketing au même titre que le marketing print ou web marketing classique ?

Stéphane Boyer : Les dernières études marketing répondent en partie à la question : le taux de confiance dans une prescription est de 78% quand le taux de confiance dans une publicité est de 14%. De ce fait les média sociaux sont devenus le moyen de professionnaliser et d’industrialiser le processus de prescription comme nous le faisons avec So-Buzz.

Je ne vais pas dire que le marketing traditionnel est has-been mais je pense qu’il est complémentaire au marketing 2.0. Les média sociaux apportent une touche de dynamisme au marketing traditionnel et surtout, chose non négligeable, de la viralité. Utiliser efficacement la viralité des média sociaux ne peut être que bénéfique pour une entreprise. Promouvoir un produit par l’intermédiaire d’un concours sur Facebook, par exemple, permet de diffuser très rapidement l’information à un grand nombre d’utilisateurs. Avec le marketing 2.0 les membres des communautés sur les réseaux sociaux deviennent les ambassadeurs de votre marque.

En travaillant ainsi l’engagement client on passe à une relation marketing bi-directionnelle qui répond au besoin de reconnaissance des clients.

Pour toutes ces raisons, et j’en passe, les média sociaux ne doivent pas être négligés dans les budgets marketing.


Florent Hernandez :  Au-delà de l’apport marketing évident de vos applications, vous proposez également des applications plus « décoratrices » et fonctionnelles, telles que des sliders, des relais d’actualité, des relais de tweets… Ces applications sont aussi importantes selon vous ?

Stéphane Boyer : Pour combler les attentes de tous, nous ne pouvons pas nous limiter à des applications virales, d’autant plus qu’une communication sur Facebook ne repose pas uniquement sur des jeux concours. C’est pourquoi nous développons également des applications de type « vitrine ». Notre application Page HTML, par exemple, offre des possibilités illimitées en terme d’usage car nos clients l’utilisent aussi bien pour y insérer du texte, des images, des liens vers leur site web que pour diffuser une webradio en direct. Notre flux RSS permet de relayer les derniers articles de son blog sur sa page Facebook pour inciter ses fans à aller lire la suite et ainsi générer du trafic, notre slider donne un aspect social  aux photos d’un évènement que l’on souhaite promouvoir par exemple. Tout est pensé de telle manière à ce que ces applications soient utiles pour nos clients et non pas simplement pour varier notre gamme d’applications.

Donc pour répondre à votre question, les applications « vitrines » sont autant importantes que les autres, le tout est d’y trouver la meilleure utilisation pour qu’elles nous soient profitables.

Florent Hernandez : Quelles sont selon vous les grandes évolutions de Facebook, et par conséquent de vos services à court – moyen terme ? Opengraph ? Le Mobile ?

Stéphane Boyer : On vous réserve de belles surprises dans les mois à venir mais je peux vous dire que nos solutions vont petit à petit se déployer vers d’autres canaux de communication. Depuis que Facebook a sorti l’Opengraph, tout le monde veut en faire à tout prix quitte à ce que ça ne serve à rien mais au moins ils peuvent dire « On fait de l’Opengraph ». Chez So-Buzz nous préférons laisser murir tout ça pour bien l’aborder. Il y aura également du mobile, ce qui est devenu inévitable à l’heure actuelle !

Je vous laisse découvrir tout cela en temps voulu ;)

Florent Hernandez : Que répondez-vous aux entreprises qui vous disent : « Facebook ? C’est pour les jeunes, je ne vais pas payer une solution pour mettre mon entreprise dessus… » ?

Stéphane Boyer : C’est en effet une phrase que j’ai déjà entendue. Facebook semble réservé à la génération Y et les entreprises ont des fois du mal à l’appréhender. Il faut savoir que les utilisateurs les plus nombreux en France sur Facebook sont dans la tranche d’âge 25-34 ans et que la plus forte croissance se fait parmi les femmes entre 35 et 55 ans donc ceux qui disent que c’est pour les jeunes devraient revoir leurs sources.

Dans la même logique, il y a 20 ans ce profil d’entreprises disait que les clients n’étaient pas sur Internet mais elles s’en mordent les doigts aujourd’hui car elles ont pris du retard pendant que leurs concurrents prenaient de l’avance.

Vos clients sont sur Facebook à coup sûr, peut-être même vos concurrents alors lancez-vous et vous pourrez ensuite en juger l’efficacité !

Florent Hernandez : Certaines de vos applications sont totalement gratuites, à disposition de tout le monde, d’autres nécessitent une licence… Mais grand généreux que vous êtes chez So-Buzz, vous êtes venus avec des cadeaux pour nos lecteurs… ?

Stéphane Boyer : Exactement, nous souhaitons offrir aux lecteurs de Business Actor 10 abonnements Premium de 6 mois pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités et applications So-Buzz. Pour cela, rien de plus simple : les 10 premiers utilisateurs à commenter cet article seront contactés par mail pour bénéficier de leur abonnement !