La plateforme de vidéos en ligne vient en effet d’annoncer avoir franchi le cap symbolique du milliard de visiteurs par mois, autrement dit un internaute sur deux dans le monde s’y connecte. La fameuse vidéo Gangnam Style du chanteur sud-coréen Psy comptabilise à elle seule 1,5 milliards de vues.

Salar Kamangar, CEO de YouTube depuis octobre 2010 en remplacement de Chad Hurley son co-fondateur historique, peut se réjouir à juste titre. La plateforme vidéo – détenue à 100% par Google depuis son rachat en 2006 pour 1,6 milliards$ – fait ainsi jeu égal avec Facebook, qui avait annoncé avoir passé ce seuil-là (en nombre d’utilisateurs) en octobre dernier.

Se pose cependant encore la question de la rentabilité de YouTube, les revenus publicitaires engrangés par la plateforme (estimés à 1,3 milliards de dollars l’an dernier) ne couvrant toujours pas ses frais de fonctionnement, dont le pharamineux coût mensuel de la bande passante. Mais Salar Kamangar avance ses pions doucement : la mise en place de chaînes thématiques gratuites sur YouTube pourrait bien annoncer l’arrivée à terme de chaînes payantes, dans une logique de monétisation de contenus indispensable pour (enfin) générer des bénéfices.