De nombreux projets ont vu le jour lors de ces folles journées de l’événement de l’année LeWeb ’11. Parmi eux, un a retenu mon attention : Muxi.

Muxi fait le buzz depuis plusieurs jours. Ce nouveau réseau social professionnel découpé par métiers permet de développer son propre réseau professionnel, non pas IRL (In Real Life) mais bien sur le web.

Je ne vais pas vous faire perdre votre temps à vous expliquer les fonctionnalités du réseau. Si vous vous souhaitez découvrir sans plus attendre, Business-actor.com et Muxi vous proposent des invitations ici.

Un pari risqué de se lancer sur le marché des réseaux sociaux ultra saturé. L’objectif de cet article est d’en savoir plus sur sa naissance en allant plus loin dans la genèse du projet.

Qu’est-ce que Muxi ? Comment est né ce projet ambitieux ? Qui se cache derrière cette équipe de 6 professionnels ambitieux ? Quelle est sa spécificité et quel intérêt j’y trouve en m’inscrivant ?

Réponses à ces questions avec l’interview de Bertrand Besse, co-fondateur.

Bertrand_Besse

- Salut Bertrand, peux-tu décrire ton parcours en quelques mots ?

« Bertrand Besse, 29 ans, diplômé de l’EDHEC Business School en 2006. J’ai eu jusqu’à l’automne 2011 un parcours assez classique de diplômé d’école de commerce, naviguant entre audit financier et conseil en marketing… Mais à 29 ans, je me suis dit que c’était le moment ou jamais pour associer une de mes passions (le web) à mon boulot. J’ai donc quitté mon job de consultant et rejoint le projet Muxi en tant qu’associé, initié par Thibaud Elzière, fondateur de Fotolia et Zilok et Quentin Nickmans. »

- Quel est ton rôle actuel au sein de Muxi ?

« Je dirige le projet. Outre Thibaud et Quentin, je travaille notamment avec Joffrey (le développeur) et Didier (le designer). Je m’occupe donc du développement et toutes les différentes missions que cela induit : gestion et suivi, management, etc… »

- Ta journée type ?

« Les journées de travail sont longues mais passionnantes. L’équipe est répartie en France et en Belgique. Donc les communications se font essentiellement via Skype. »

reseau social muxi

- Parlons de Muxi, quelle est sa particularité ? 

« Muxi est le premier réseau social organisé par métier. Il offre par conséquent à ses utilisateurs un espace pour partager son expérience, poser des questions, trouver des collaborateurs et plus globalement échanger avec des personnes travaillant dans le même secteur d’activité. Il existe déjà des réseaux sociaux professionnels, mais ils ne permettent pas réellement d’échanger sur son activité avec ses pairs et ne permettent pas de développer son propre réseau. »

 – Pourquoi Muxi ?

« Nous nous sommes basés sur le concept des fraternités, mouvement populaire aux Etats-Unis souvent inspirés de noms grecques. MUXI est ni plus ni moins l’association des deux lettres grecques ‘MU’ et ‘XI’, XI qui forme le logo : ? »

- Nous avons vu que le réseau était organisé par fraternité ? Qu’est-ce qu’une fraternité ?

« Muxi est divisé en 68 fraternités et 300 cercles. Chaque membre appartient donc à une fraternité correspondant à son secteur d’activité et à un cercle lié plus directement à son métier. Vous allez donc par exemple appartenir à la fraternité « Médecine » et au cercle « Dermatologie ». »

- Pouvons-nous appartenir à plusieurs fraternités ?

« Un utilisateur ne peut appartenir qu’à une fraternité. Nous voulons éviter la dilution qu’il y a dans les groupes, forums et autres hubs des réseaux sociaux professionnels actuels. »

- Comment est né le projet de Muxi ?

« Le projet Muxi est né d’un constat simple :

Les réseaux sociaux actuels permettent de reproduire en ligne son réseau existant mais ne donnent pas la possibilité de construire ou de développer son propre réseau. Or, dans un contexte économique défavorable, il est devenu indispensable de “créer” son propre réseau ; non seulement car de nombreuses offres d’emploi sont de plus en plus pourvues hors annonce, mais aussi car le savoir est devenu communautaire et il est donc primordial d’échanger sur son activité professionnelle avec ses pairs. »

- Comment est financé le projet ?

« Le projet est financé par la société eFounders (créée par Thibaud et Quentin). »

 – Quel Business-Model avez-vous adopté ?

« Il repose uniquement sur la publicité, les annonceurs ont effectivement accès à des audiences très ciblées. »

- Par quels moyens prévoyez-vous de générer du trafic ?

« L’élément clé du développement de tout réseau social est la viralité. Nous comptons donc principalement sur nos utilisateurs pour augmenter la taille de chaque fraternité. Nous avons des campagnes de prévues, mais nous restons secret sur le sujet pour le moment. »

réseau social muxi

- Face aux géants réseaux sociaux que l’on ne présente plus, et l’apparition de nouveaux comme Digikaa, quel est l’avantage pour nos lecteurs d’être sur Muxi ?

« Prenons un spécialiste des études marketing. A part quelques forums et groupes, il n’existe pas véritablement d’espace en ligne où cette personne pourra échanger avec ses pairs. Sur Muxi, il pourra le faire facilement en rejoignant la fraternité « Marketing » et le cercle « Etudes marketing ».

Cela fait des années que je suis inscrit à des réseaux sociaux professionnels. Ils se résument le plus souvent à des « CV » en ligne, c’est tout. »

- Comment vois-tu l’évolution du marché des réseaux sociaux à court et moyen termes ? 

« Les nouveaux réseaux sociaux qui vont se créer vont tous être confrontés au même problème, que même Google a du mal à surmonter avec Google+ : l’effet « coquille vide » : je m’inscris sur un réseau qui vient de se créer mais comme aucun de mes amis n’y est, je n’y retourne pas…

Nous avons voulu contourner ce problème en supprimant la notion de « contacts à ajouter », puisque dès qu’un utilisateur poste quelque chose dans une fraternité, n’importe quel utilisateur de la même fraternité le verra instantanément. »

- Pour finir, un conseil pour nos lecteurs ?

« Toujours avoir une stratégie à long terme. Les risques pris et les désillusions du moment font les succès de demain. »

Ma vision :

L’idée de développer son réseau par confrérie sur le canal web est donc très intéressant et prévoit de belles opportunités de développement. Un super réseau social et véritable outil qui cherche à se démarquer et ne demande qu’à être essayé.

Je vous conseille de rester en ligne, pour lire très prochainement l’interview de Thibaud Elzière, fondateur entre autres de Fotolia et Zilok et de son dernier bébé donc : Muxi.

Et vous, que pensez-vous de ce réseau ? Allez-vous vous inscrire ?

Je tiens à remercier Bertrand Besse pour cet interview et les invitations pour Business-Actor.com que vous retrouverez ici. Dépêchez-vous d’en profiter !