La compagnie irlandaise à bas coûts Ryanair, principale compagnie de ce type en Europe, devrait passer commande d’environ 200 appareils chez Boeing, pour une valeur catalogue de 18 milliards de dollars (13,8 milliards d’euros).

L’information a été publiée aujourd’hui dans les colonnes du Irish Independent, premier quotidien irlandais, mais Michael O’Leary et son groupe ne l’ont pas encore officiellement confirmée. En fait il se murmure que ce superbe contrat devrait être annoncé conjointement par Enda Kenny, premier ministre irlandais, et Barack Obama, lors de la traditionnelle fête donnée par ce dernier à la Maison-Blanche à l’occasion de la Saint Patrick (patron des irlandais) ce dimanche 17 mars.

Les appareils serviront pour partie à remplacer certains Boeing 737 vieillissants de la compagnie irlandaise, mais les spécialistes du secteur estiment qu’ils devraient aussi – voire surtout – soutenir sa politique expansionniste. Michael O’Leary n’a en effet jamais caché ses ambitions pour Ryanair, qui sont de transporter quelques 80 millions de passagers à l’horizon 2013 (en 2010 le chiffre était de 70 millions).

La compagnie low-cost qui s’était vue refuser par l’Europe en 2007 le rachat d’Aer Lingus, compagnie nationale irlandaise (au motif que cela conduirait à une situation de monopole en Irlande), est par ailleurs en discussions avec plus d’une cinquantaine d’aéroports à travers le monde entier en vue d’étendre son réseau.