payment-paysafecardIl aura fallu bon nombre d‘années au concept de Michael Müller pour percer et finalement s’imposer comme leader du paiement en ligne sécurisé sans carte bancaire. Mais aujourd’hui, la société Paysafecard et son moyen de paiement en ligne innovant a su étendre son potentiel pour atteindre le marché de 40 pays de par le monde : elle a connu une expansion fulgurante ces 5 dernières années et on comprend pourquoi. En effet, avec la généralisation des achats sur Internet et la présence toujours notable de fraudes et de piratages en ligne, l’usager, très réticent à divulguer ses coordonnées bancaires sur la toile, a trouvé une solution à ses craintes avec la Paysafecard.

Retour sur le concept

L’idée était pourtant simple : offrir une alternative plus sûre au payement en ligne pour ses utilisateurs que ceux par carte bancaire. De la même manière qu’une MobiCard pour le crédit téléphonique, Paysafecard offre la possibilité de se procurer une carte prépayée dont seul le code PIN à 16 chiffres permet toute transaction en ligne. Plus besoin de dévoiler ses coordonnées bancaires sur Internet, ni même de sortir sa carte du portefeuille : l’usager n’a plus qu’à se déplacer dans le point de vente le plus proche afin de régler de la manière qu’il veut une carte prépayée de 10, 25, 50, ou même 100 €. Et quoi de plus simple de nos jours quand plus de 450 000 points de vente sont répartis dans le monde entier ?

Une idée en avance sur son temps

Cofondateur de la société et PDG depuis 2013, Michael Müller a su anticiper les comportements des internautes en développant le concept de Paysafecard au courant de l’année 2 000 grâce à son expertise dans le monde des finances, comme il l’explique dans son interview pour Poker Strategy. Alors que les paiements en ligne se faisaient encore très rares, il a su voir une opportunité de carrière dans la sécurisation des données des utilisateurs du Web. Fondée en Autriche puis en Allemagne, la société a vu naître une multitude de filiales à travers le globe – Londres, Mexico City, New York, etc. – et est désormais présente dans 40 pays. Grâce à son idée innovante, Michael Müller a su développer un marché en offrant un service de qualité doublement récompensé par le Paybefore Award Europe. Pourtant, le cofondateur décide de quitter l’entreprise en février 2014 pour se consacrer à la gestion de mPay24, une autre société autrichienne spécialisée dans la sécurisation du paiement en ligne.

Pour aller plus loin, lisez l’interview de Bertrand Sylvestre qui a observé le problème dans l’autre sens en développant la société MyBee. Celle-ci offre une alternative aux paiements traditionnels lors d’évènements importants en imaginant un porte-monnaie électronique.