Lesmobilizers est une agence qui conçoit et développe des solutions mobiles innovantes, performantes et sur-mesure. Loïc Le Moaligou, l’un des fondateurs et dirigeants, nous présente l’actualité de sa société.

 

 

Lali Dugelay : Bonjour Loïc. Peux-tu te présenter, décrire ton parcours professionnel et ce qui t’a amené à ton poste actuel ?

Loïc Le Moaligou : j’ai 42 ans, je suis breton d’origine exilé à Paris. J’ai un parcours « d’intrapreneur » (entrepreneur chez les autres) et plus récemment d’entrepreneur, principalement dans le domaine des nouvelles technologies et de l’Internet. J’ai commencé comme chef de produit dans une filiale en création de Bouygues Telecom qui opérait un service de paging (Kobby). Puis j’ai participé chez Lyonnaise Câble au lancement de la première offre d’Internet haut débit. J’ai ensuite cofondé Houra.fr, premier hypermarché en ligne pour lequel j’ai été directeur marketing et e-commerce de 1999 à 2005. Puis j’ai rejoint Glowria, une start-up française, pour développer l’offre de VoD (vidéo à la demande) de 2005 à 2008. La société a été rachetée par Netgem et nous voici en 2009je décide de créer Lesmobilizers, agence spécialisée dans la conception de solutions mobiles innovantes.


Lali Dugelay : Quel est le profil des autres fondateurs/dirigeants ?

Loïc Le Moaligou : Augustin de Wailly est de formation marketing. Il a un parcours dans les télécoms, notamment chez Orange en France, aux Pays-Bas et au Liban puis a été créateur de plusieurs start-up (Citynéo, Comax). Nous nous retrouvons en 2009 pour créer Lesmobilizers. Pour l’anecdote, nous nous sommes rencontrés lors de notre service militaire à Tours en… 1993 ! Stéphane Renou est ingénieur de formation. Il a un parcours dans le conseil et l’informatique, notamment chez Cambridge Technologie et Tick-It. Ils maîtrisent tous les environnements mobiles et possèdent une forte expérience de la gestion de projets informatiques complexes. Nous nous rencontrons par l’intermédiaire d’un ami commun. Stéphane a le même projet que nous et nous préférons être associés que concurrents !


Lali Dugelay : Peux-tu nous décrire précisément l’activité et la structure des Mobilizers, et ton rôle au sein de cette entreprise ?

Loïc Le Moaligou : Lesmobilizers est une agence qui conseille, conçoit et développe des dispositifs mobiles (applications et sites Internet) pour les marques, les distributeurs et les grands comptes qui souhaitent développer des services innovants sur les nouveaux terminaux mobiles (smartphones, tablettes). Me concernant, je suis en charge de la partie commerciale (business développement et relation avec les clients) et de la gestion de la société. J’interviens également sur la partie conseil pour chacun des nouveaux projets clients.


Lali Dugelay : Concrètement, qui sont vos clients, et qu’attendent-ils de vous ?

Loïc Le Moaligou : Nos clients sont principalement des médias (France Télévisions, Lagardère, BFM, Euronews, LeFigaro, France24…), des distributeurs et voyagistes (Houra.fr, Zeturf.com, Promovacances.com, Voyageurs du Monde…) et des grands comptes (Société Générale, Sagem, Accor…). Ils attendent de nous de la créativité, des idées et de l’innovation pour développer les meilleurs services en mobilité.


Lali Dugelay : Vous développez des applications pour tous les types d’OS mobiles. Est-ce cela qui vous démarque de vos concurrents ? Et d’ailleurs, qui sont vos concurrents ?

Loïc Le Moaligou : Il y a plusieurs sociétés qui comme nous maîtrisent le développement multi-OS. Le développement n’est pas selon nous un axe de différenciation, c’est la réalisation d’un point de vue technique d’une idée. Ce qui fait la différence, c’est l’idée et son expression créative qui rendent le service mobile utile et facile à utiliser. Chez Lesmobilizers, nous attachons beaucoup d’importance à l’expérience utilisateur (UeX) c’est-à-dire le ressenti lors de l’utilisation du service mobile. Une bonne expérience fidélise l’utilisateur et développe de la préférence de marque.


Lali Dugelay : Vous avez développé une partie conseil & marketing et une partie développement & intégration. Cela représente un large panel d’expertises. Comment parvenez-vous à être à la pointe de chacune d’elles ?

Loïc Le Moaligou : La seule partie développement et intégration ne nous attirait pas, nous souhaitions nous positionner en amont des projets afin de réaliser ou de participer à la conception des services mobiles avec nos clients. Nous avons construit, mois après mois, une équipe alliant des compétences très variées (conseil, ergonomie, design, développement, test). La clé de notre développement réside dans le recrutement : attirer les meilleurs talents !


Lali Dugelay : Souffrez-vous de la crise ? Pourquoi ?

Loïc Le Moaligou : Il ne semble pas que notre activité soit affectée par la crise. Les clients désinvestissent plutôt les médias traditionnels pour deux raisons principales : d’une part l’audience des médias traditionnels baisse et d’autre part ces médias ne permettent pas une mesure fine et personnalisée des actions menées donc les annonceurs ne mesurent pas la rentabilité de leurs investissements marketing. A l’inverse, le mobile connaît une forte croissance et permet une mesure efficace des actions. De plus, les devices mobiles possèdent des fonctionnalités permettant de développer de nouveaux services marketing : géolocalisation, notifications personnalisées, mobile commerce… Le mobile ne connaît pas (encore) la crise !


Lali Dugelay : Vous avez récemment ouvert des bureaux à Dubaï, pouvez-vous nous en parler ?

Loïc Le Moaligou : En effet, nous avons récemment ouvert une agence à Dubaï (Themobilizers) pour accompagner les marques présentes aux Émirats Arabes Unis dans leur stratégie mobile, preuve que les PME françaises s’exportent ! Et Dubaï possède le plus fort taux d’équipement mobile au monde (200 %), les marques sont donc très attirées par le marketing via mobile.


Lali Dugelay : Quelle est votre vision du rôle des réseaux sociaux dans une activité telle que la vôtre ? Quels sont vos moyens de communication ?

Loïc Le Moaligou : Le rôle des réseaux sociaux est essentiel. Il n’y a pas d’un côté le Web, de l’autre les réseaux sociaux et au milieu le mobile. C’est le même média avec des usages et des moments de consommation différents. Nous intégrons donc des fonctionnalités sociales dans la plupart des projets mobiles que nous concevons. Un exemple ? Dans l’application iPad que nous avons créée pour la chaîne Euronews, les utilisateurs peuvent « noter » chaque news en « good ou bad news » et partager celle-ci sur les réseaux sociaux. Les notes sont agrégées au sein de la communauté et l’application permet de visualiser une mappemonde des « good » et « bad » news. La communication de l’agence est avant tout fondée sur nos business case clients : à chaque nouveau projet, nous communiquons sur les réseaux sociaux, via notre base emails BtoB et dans la presse afin de « raconter » l’histoire de ce cas client.


Lali Dugelay : Comment voyez-vous l’avenir de votre entreprise à court, moyen et plus long terme ?

Loïc Le Moaligou : A court et moyen terme, il nous faut gérer la croissance : d’un côté gagner de nouveaux clients et les satisfaire. De l’autre attirer de nouveaux talents pour accompagner cette croissance. Le tout de manière autofinancée. A long terme, nous pourrions étudier une alliance ou un rapprochement afin de proposer à nos clients d’autres services dans le domaine du digital.


Lali Dugelay : Comment décrirais-tu la philosophie de l’entreprise ? A quelles valeurs est-elle attachée ?

Loïc Le Moaligou : Nous sommes très attachés à la satisfaction de nos clients car celle-ci est le premier driver de croissance. Sinon, notre dicton est « fonce et accélère ensuite ! ».


Lali Dugelay : Où nos lecteurs peuvent-ils vous contacter ?

Loïc Le Moaligou : Notre site est ici : www.lesmobilizers.com. Vous pouvez aussi suivre notre actu sur Twitter  et LinkedIn. Quelques-une de nos réalisations sont présentées sur notre chaîne Youtube. Et vous pouvez aussi nous rejoindre sur Facebook.