On le sait Kim Dotcom ne fait pas vraiment les choses à moitié. A peine 1 an après le début de l’affaire MegaUpload, le sulfureux entrepreneur s’apprête à lancer son nouveau service Mega dans son immense propriété en Nouvelle Zélande, le 20 janvier 2013. Il invite d’ailleurs, dans un tweet, les médias à s’enregistrer pour participer au lancement de Mega.

 

 

On commence à avoir l’habitude des frasques de Kim Dotcom. Bien sûr il n’est pas évident que Mega rencontre le même succès que MegaUpload, et cela même si une soirée de lancement sans précédent devrait donner un coup de pouce à ce nouveau produit.

Mais concernant l’extravagance de l’évènement, on ne se fait pas de soucis. Il n’y a qu’à voir déjà son domaine en Nouvelle Zélande ou encore le nombre de voitures qui lui ont été confisquées par la police en janvier dernier.

Pour l’avenir du nouveau service de musique en ligne Mega, c’est un peu la même chose. Étant donné la taille atteinte par MegaUpload, ce nouveau challenge ne lui fait pas peur. Rappelons qu’avant la fermeture de MegaUpload, le trafic du site représentait 4% du trafic internet mondial. Afin de ne pas créer de faux espoirs et être spectateur de la fermeture du futur service, Kim Dotcom a d’ailleurs tenu à  rassurer en déclarant que Mega était tout ce qui était de plus légal.

Nous vous laissons admirer la vidéo teasing du prochain service musical Mega. Business Actor ne manquera pas de vous tenir informé de la mise en ligne !