MoneyDoc est la première application web et mobile qui regroupe et analyse les comptes, les papiers et les factures. Elle propose une simplification de la gestion des finances personnelles et de la vie administrative des foyers tout en leur permettant de faire des économies. Nous avons rencontré aujourd’hui l’un de ses fondateurs : Pierre Villeroy de Galhau.


Virginie Abbas : Bonjour Pierre, merci d’avoir accepté de répondre à nos questions. Pouvez-vous commencer par nous présenter rapidement votre parcours?

Pierre Villeroy de Galhau : Bonjour, je suis diplômé d’HEC et j’ai ensuite travaillé chez KPMG dans le domaine des fusions/acquisitions de sociétés. Puis, dans les années 2000, je suis tombé dans le bain de l’entreprenariat un peu par hasard, en suivant mes associés. Nous avons alors monté une première société (Mercuris) qui proposait des optimisations d’achats pour les entreprises.

En 2008, nous avons revendu cette société à un groupe anglais, et avec mon associé historique : David Godet (diplômé de Centrale et spécialisé dans le conseil en stratégie), nous avons décidé de repartir ensemble vers une nouvelle aventure entrepreneuriale.


Virginie Abbas : MoneyDoc est sortie l’année dernière à la rentrée 2012, quelle a été la genèse de ce projet?

Pierre Villeroy de Galhau : Comme précédemment indiqué, après la revente de notre société, David Godet et moi-même avions décidé de recréer ensemble une nouvelle entreprise. Nous partagions le même constat concernant les relevés bancaires et leurs faiblesses : des relevés dissociés dès que l’on a plusieurs banques, des historiques de comptes limités et une écriture bancaire souvent peu claire. Ceci, associé à notre expérience personnelle et professionnelle, nous avions beaucoup travaillé avec les banques, nous a orienté vers l’idée d’un projet concernant lamélioration de l‘information bancaire. A la même époque, une société américaine vivait une véritable success story avec un concept proche du nôtre, cela nous a évidemment conforté dans notre décision.

Afin de nous différencier d’éventuels concurrents et par réel souci pratique, nous souhaitions ajouter aux notions de consolidation et d’interprétation intelligente des comptes un deuxième volet qui serait un volet documentaire. L’idée était de coupler la PFM (Personal Finance Management) à un coffre-fort électronique avec la volonté de tout automatiser sur le même espace. A cette fin, nous nous sommes rapprochés d’une société spécialisée dans l’import automatique de documents (e-factures) et avons ainsi trouvé notre troisième associé : Jérémy Girard.

Le trio d’associés étant au complet avec un commercial, un ingénieur et un développeur, l’aventure pouvait commencer, nous avons lancé le projet.

moneydoc-logo


Virginie Abbas : Nous pouvons présenter MoneyDoc comme un « personal assistant » dédié à la gestion financière et administrative du foyer. Pouvez-vous nous expliquer son fonctionnement ?

Pierre Villeroy de Galhau : MoneyDoc est une application web et mobile 100% automatique qui regroupe vos comptes, les analyse, et y associe vos papiers / factures administratives. Concrètement, si l’on possède plusieurs comptes en banque ou différents moyens de paiement (Paypal, American Express etc.), MoneyDoc permet de visualiser sur une même interface toutes les opérations de paiements bancaires. Celles-ci sont en effet automatiquement synchronisées avec les différents comptes, la consultation est claire et faite de manière consolidée.

Autre cas d’usage : si l’on ne fait pas ses comptes au jour le jour, on ne sait pas toujours ce que l’on dépense en temps réel. Money Doc analyse automatiquement toutes les lignes d’opérations et vous les présente de manière visible, organisée et graphique. Il est également fréquent de retrouver sur son relevé bancaire une opération de paiement effectuée par des SARL : SARL « Dupont » par exemple, et il est parfois difficile de se rappeler à quoi correspond cette dépense. MoneyDoc reconnaîtra la transaction comme un achat en supermarché le cas échéant et placera automatiquement la dépense dans la ligne alimentation. Les dépenses sont alors automatiquement catégorisées par nature et présentées sous forme graphique.

Nous sommes tous pour la plupart assez débordés par les papiers et les factures et avons souvent à gérer plusieurs mots de passe sur les différents sites des services que nous utilisons. MoneyDoc va récupérer directement nos documents administratifs dispatchés en ligne, ceci toujours de manière automatique, et va les centraliser et les sécuriser dans un coffre-fort numérique. Après paramétrage, MoneyDoc va rapprocher chaque opération bancaire avec le document associé, chaque prélèvement avec sa facture. Les factures s’afficheront automatiquement en face de la ligne d’opération.

MoneyDoc est aujourd’hui relié à plus de 150 banques et peut potentiellement collecter les documents de 600 facturiers.


Virginie Abbas : MoneyDoc est donc un outil qui permet de réaliser des économies de temps mais aussi d’argent ?

Pierre Villeroy de Galhau : Concernant le gain de temps, bien sûr, MoneyDoc va simplifier, centraliser et analyser vos comptes de manière intelligente, immédiate et automatique. Le travail en amont d’analyse et de collecte est économisé. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à faire l’interprétation de vos dépenses. L’application fait gagner énormément de temps par rapport aux logiciels de comptabilité traditionnels où il faut soi-même retrouver ses factures, les rentrer ligne par ligne etc.

Afin de pouvoir maîtriser son budget et donc faire des économies, il faut passer par une analyse de ses dépenses. Avec MoneyDoc, vos budgets sont décryptés, visibles en un clin d’œil et vos dépenses classées par catégorie. Vous pouvez alors visualiser votre situation financière en temps réel et piloter vos dépenses de manière optimale.

Vous avez également la possibilité de programmer des alertes de dépenses et vous fixer ainsi des objectifs. Par exemple : prévenez-moi quand le budget alimentaire a dépassé telle somme, ou prévenez-moi pour tout prélèvement de plus de 1.000 euros ou encore prévenez-moi si une carte bleue a été faite à l’étranger etc… MoneyDoc permet de mettre en place plus de 100 fonctionnalités de ce type, et donc d’optimiser le contrôle de son budget selon les priorités de chacun.

Une fonctionnalité intéressante en ce sens est par ailleurs en projet : nous souhaitons pouvoir proposer des pistes d’optimisations aux clients par rapport à leurs dépenses. Cet axe de développement est à l’étude.


Virginie Abbas : Quelles normes ont été mises en place pour garantir la sécurité des informations collectées ?

Pierre Villeroy de Galhau : La sécurité des données a bien évidemment été mise au centre de nos démarches. Pour l’anecdote, au début du projet, nous avions surnommé MoneyDoc « Fort Knox ». Des normes très strictes sont en vigueur pour ces coffres forts numériques, proches de celles des banques en fait, et nous mettons un point d’honneur à ce qu’elles soient respectées. Notre application a été construite autour de cette sécurité, tout est mis en œuvre pour assurer à nos clients une sécurité maximum.

Également soumis aux contraintes de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés), MoneyDoc est en totale conformité par rapport à leurs recommandations.


Virginie Abbas : L’application est destinée aux particuliers, prévoyez-vous une extension de l’offre aux entreprises ?

Pierre Villeroy de Galhau : Le sujet est parfaitement d’actualité car nous sommes justement en train de sortir une offre MoneyDoc Pro à destination des TPE de moins de 10 salariés. Pour les sociétés, la comptabilité est d’autant plus fastidieuse qu’à chaque ligne d’opération bancaire correspond nécessairement un document : factures, notes de frais etc.… MoneyDoc Pro, qui permet d’associer automatiquement des documents à chaque ligne d’opération, va pouvoir simplifier leur travail de comptabilité. Notre outil comptable et bancaire va permettre une lecture analytique et donc plus intéressante de leurs dépenses et de leurs revenus.

MoneyDoc Pro sera d’ailleurs très prochainement proposé aux clients SFR pro via leur offre cloud pro qui invitera à découvrir des services innovants pour les TPE.


Virginie Abbas : Merci beaucoup Pierre, pour finir où pouvons-nous vous retrouver sur le web ?

Pierre Villeroy de Galhau : MoneyDoc et MoneyDoc pro sont disponibles sur le web. La déclinaison mobile est présente sur l’Apple store et Google play. Petite précision sur la version mobile : à ce jour et pour des raisons de sécurité, tout ce qui relève du paramétrage de l’outil doit se faire sur le web. Sur le mobile, seule la consultation est possible.

L’offre MoneyDoc est gratuite mais des options payantes seront mises en places en fonction du nombre de comptes et de l’espace de stockage.

Vous pouvez également nous retrouver sur notre blog et sur les réseaux sociaux : facebook, twitter et google +.