Aujourd’hui dans Business-Actor découvrez l’interview du créateur de l’entreprise Step-In, Olivier Serfaty.

Florent Hernandez : Olivier Serfaty, pouvez-vous, en quelques mots, revenir sur votre cursus universitaire ainsi que sur votre parcours professionnel ?
Olivier Serfaty : Diplômé de l’université d’Oxford en 1993, j’ai créé et dirigé trois sociétés en 15 ans, dans le monde du retail, du luxe et du logiciel. Fin 2007, j‘ai revendu ma société (INOVIA) au groupe hollandais Ortec, leader mondial des logiciels d’optimisation et ai pris en charge, dans la foulée, les filiales France d’Ortec jusqu’en 2010. Si nous avons officiellement démarré les développements technologiques de Step-In en janvier 2012, j’ai réellement lancé l’activité de l’entreprise début 2013.

logo_stepIn

Florent Hernandez : Quelles sont, à proprement parler, la raison d’être et l’activité de Step-In ? De quel modèle s’inspire-t-elle ?
Olivier Serfaty : Step-In est une application « mobile-to-store » développée, d’une part, pour « booster » le « foot traffic » et d’autre part, pour orienter le client à l’intérieur du magasin, en lui proposant du « push marketing » hyper-ciblé dans les rayons qui l’intéressent. Step-In s’inspire d’ailleurs de l’approche de la société américaine Shopkick, www.shopkick.com.

Florent Hernandez : Mais comment cela fonctionne-t-il ? Quel intérêt pour le client comme pour l’enseigne ?
Olivier Serfaty : C’est très simple ! Concrètement, le client lance l’application Step-In (gratuite) en entrant dans un magasin et gagne des points (convertibles en cadeaux) en passant dans certains rayons. Vous l’avez compris : Step-In est la 1ère application mobile qui récompense l’utilisateur sans l’obliger à dépenser le moindre euro !

Pour l’enseigne, Step-In permet d’orienter le client vers certains rayons choisis en lui proposant des coupons, en temps-réel, et ce, afin d’augmenter son panier moyen. Cette valeur ajoutée est possible grâce à notre technologie innovante et originale basée sur les ultrasons (assurant une géolocalisation – au mètre près – grâce aux différentes bornes installées dans les rayons).

Florent Hernandez : Quel est le « ticket d’entrée » pour une chaîne de magasins (matériel, installation, achat ou location du service) ?
Olivier Serfaty : Le coût de la solution standard est exclusivement fonction du nombre de passages en rayons. Notre stratégie consiste à éviter les coûts fixes de manière à accélérer le processus de décision des enseignes, qui peuvent ainsi rapidement tester la solution !

Florent Hernandez : Pouvez-vous nous expliquer plus précisément votre business model ?
Olivier Serfaty : L’enseigne contractante s’engage à rétribuer Step-In en fonction du passage des « Users » devant les bornes installées chez elle, suivant un tarif préalablement défini.

Florent Hernandez : Quelles sont vos ambitions pour les 12 prochains mois (nombre d’enseignes participantes, téléchargements de l’appli., chiffre d’affaires prévu…)?
Olivier Serfaty : Nos objectifs sont volontairement ambitieux. En 2014, nous souhaitons atteindre les 300 000 téléchargements et plus de 500 points de vente partenaires (uniquement parmi les chaînes de magasins).

Florent Hernandez : Pouvez-vous nous nous parler de l’équipe qui se trouve aujourd’hui autour de vous ?
Olivier Serfaty : Step-In compte actuellement 6 collaborateurs, dont 2 ingénieurs polytechniciens en charge de la technologie d’ultrasons, 2 business developers, et 1 responsable marketing produit. Conformément à notre plan de développement, nous prévoyons d’être une quinzaine d’ici la fin de l’année.

Florent Hernandez : En terme d’actualités, quelles annonces comptez-vous faire dans les prochaines semaines ?
Olivier Serfaty : 

1-      Levée de fonds

2-      Signature des premiers clients partenaires

3-      recrutement de stars !

Florent Hernandez : Où pouvons-nous vous retrouver sur le web?
Olivier Serfaty : Vous pouvez consulter le site www.step-in.fr