Florent Hernandez : Natalia Solovyova bonjour, pouvez-vous tout d’abord, vous présenter à nos lecteurs ?
Natalia Solovyova : Bonjour, je suis une des trois créateurs de Move Up, une startup aux fortes ambitions.

?Florent Hernandez : Pouvez-vous nous parler de Move Up, en quoi consiste votre business ?
Natalia Solovyova : Nous avons imaginé un site original et ludique où un défi devient une solution magique pour trouver la motivation et la partager. Chacun est libre de l’utiliser à sa manière.

?Florent Hernandez : A quel problème répondez-vous ?
Natalia Solovyova : Nous avons constaté que la vraie raison de nos difficultés quotidiennes est le manque de motivation. Que ce soit nos relations familiales, amicales ou amoureuses, nous cherchons à encourager nos proches dans leurs projets, à les motiver.

?Florent Hernandez : A qui s’adresse Move Up ?
Natalia Solovyova : A tous !! Plus sérieusement, Move Up convient pour tous mais nos cœurs de cible sont :
–         Les parents et leurs enfants : Une approche 2.0 pour la génération Y très impliquée dans l’utilisation du média web.
–         Les couples : Une solution amusante pour ravivez la flamme du couple ou « régler » les petits désaccords sans conflit.
–         Les amis : Finies les paroles en l’air, un défi réussi et la récompense est là.

logo-move-up

Florent Hernandez : Comment ça marche ?
Natalia Solovyova : Le fonctionnement est simple : lancez un défi à la personne de votre choix, choisissez une récompense que vous lui offrirez en cas de réussite et attendez le résultat.
Le rôle de Move Up c’est l’accompagner, l’encourager, la soutenir, lui donner de l’énergie pour mériter la récompense et bien sûr pour lui donner la confiance en soi et la fierté !

Florent Hernandez : Comment Move Up arrive-t-il à motiver ses utilisateurs ?
Natalia Solovyova : Comme la motivation est individuelle et dépend de plusieurs facteurs, nous mettons en place un accompagnement personnalisé et ludique. D’une part, nous valorisons l’effort et la performance de la personne défiée pour qu’elle se sente impliquée et qu’elle soit fière de son action. D’autre part, nous sécurisons la récompense, cela permet à la personne défiée d’être sûre d’obtenir sa récompense en cas de réussite.

Florent Hernandez : C’est le système du bâton et de la carotte, n’avez-vous pas peur d’un mauvais accueil ?
Natalia Solovyova : Le principe du bâton et de la carotte ne correspond pas à notre vision de la motivation. Notre idée exclut « le bâton » et ne mise pas non plus sur « la carotte ». Nous pensons plus à une nouvelle façon de dialogue constructif, une approche ludique.

?Florent Hernandez : Quelles sont les évolutions ?
Natalia Solovyova :  La première étape, c’est de faire une version pro du site. Il est déjà en cours de production. Nous pensons que le même principe de défi sera très utile dans les sociétés.
La seconde étape, c’est l’application smartphone. Inutile de préciser le nombre d’utilisateurs d’application mobile. Nous serons sur l’Apple Store et Google Play d’ici la fin de l’année.

Florent Hernandez : Une conclusion ?
Natalia Solovyova :  D’abord merci pour le temps que vous nous accordez. Move Up est un concept novateur et bien dans l’air du temps. Nous sommes persuadés de pouvoir apporter de la joie de vivre et de la confiance en soi à notre communauté avec une approche ludique et décalée.
Nous voudrions aussi signaler que nous nous sentons concernés par ce qui se passe dans le monde, c’est pourquoi Move Up participe au développement de l’association « Autour de l’enfant » qui aide les enfants du monde à vivre mieux.

?Florent Hernandez : Où pouvons-nous vous retrouver sur le web ?
Natalia Solovyova : Vous pouvez consulter le site www.moveup-family.fr. Retrouvez-nous aussi sur Twitter : @moveup-family et sur Facebook.