Gary Bismuth : Bonjour Mehdi Mahdjoub, Abderrahmane Hamoud, vous êtes les co-fondateurs de MyPouce, un site et une appli qui permettent aux particuliers de trouver un professionnel en quelques clics ou glissements de doigts, vous pouvez nous en dire plus sur le concept ?

Mehdi Mahdjoub : Le concept est relativement simple, MyPouce permet une mise en relation en temps réel entre professionnels et particuliers. Notre site Internet et application (disponible sur iOS et Android) intègrent plus de 40 métiers, tous domaines confondus. Une fois le professionnel identifié, l’utilisateur pourra alors opter pour une « demande de devis » ou une « demande d’intervention ».

Avec MyPouce la transparence est de mise. Afin d’éviter les moindres abus, un système de notations et le tarif horaire pratiqué sont directement affichés sur la fiche du partenaire. Ainsi, l’internaute ou le mobinaute peuvent agir en toute confiance. Enfin, la géolocalisation favorise le service de proximité et donc la rapidité de l’intervention, le client peut suivre en temps réel l’arrivée du professionnel.

Côté professionnel, la gestion des demandes est facilitée grâce à un tableau de bord ergonomique et intuitif, le passage du mode “disponible” à “indisponible” se fait en un glissement de doigts également. N’oublions pas de souligner que tout professionnel peut également devenir un client potentiel s’il a besoin d’un service dont il n’est pas expert !

MyPouce, c’est “Les pages jaunes à la sauce Uber”.

GB : Quand avez-vous lancé ce service ? Que faisiez-vous à l’époque ?

Mehdi Mahdjoub : L’ensemble des services MyPouce ont été lancés début mars 2016, dans une période où Abderrahmane et moi occupions deux fonctions différentes. Alors qu’il était responsable en logistique, j’occupais le poste de professeur en énergétique.

GB : Quel est le business model de MyPouce ?

Mehdi Mahdjoub : MyPouce se positionne principalement en qualité d’apporteur d’affaires pour les entreprises partenaires. Afin d’accéder aux différents services, les professionnels se voient proposer deux options : un abonnement MyPouce Premium (valable 1 an, à partir de 199 euros HT) ou le règlement d’un « one-shot » pour une demande de mise en relation (sans aucun engagement à partir de 1,90 euros HT).

GB : Envisagez-vous de lever des fonds pour accélérer le développement ?

Mehdi Mahdjoub : Oui bien sûr ! Nous sommes ravis d’intégrer le programme d’accélération de Butagaz. Les multiples experts à nos côtés nous épauleront au mieux dans le développement de l’activité et notre finalité : une levée de fonds pour la fin d’année.

GB : Quels sont vos prochains objectifs ?

Mehdi Mahdjoub : À court terme, mettre en place différents partenariats, notamment avec les grandes enseignes de gestion immobilière (syndic de copropriété, groupement de copropriétaires). Se rapprocher également des groupes Castorama et Leroy Merlin. En 2018, nos priorités resteront le lancement d’une V2 de notre concept avec de nouveaux services, ainsi que l’ouverture de MyPouce à d’autres marchés notamment en Europe et en Asie.

GB : Merci pour l’interview et bonne continuation