Delphine Jeanroy-Bertrand, Fondatrice et directrice conseil de la toute jeune agence Raspberry Agency, nous parle de son parcours, depuis ses débuts dans le digital à la fin des années 90 à la création d’une agence marketing 360°.

Justine Joliveau: Bonjour, merci d’accorder à Business Actor un peu de votre temps pour nous parler de Raspberry Agency. Vous avez intégrer le monde du digital très tôt… Pouvez vous revenir sur votre expérience qui a précédé le lancement de votre agence?

Delphine Jeanroy-Bertrand: Dès mes études j’ai toujours voulu être une femme de la com, cela m’amène, en 1997, à faire une maîtrise en sociologie option nouvelles technologies. J’ai ensuite intégré l’agence BDDP Interactive (aujourd’hui TBWA) puis Connect World.
J’évolue alors dans des agences à l’esprit startup, avec des équipes jeunes, pionnière du web. Nous avions une vision globale du milieu du digital et travaillons dans une logique de projet, orientée client. C’est le début des années 2000 et ces agences proposent une communication personnalisée avec les outils de l’époque.
Après ces premières années en agence, je suis recrutée par un de mes clients, Peugeot, afin de créer leur stratégie digitale pour peugeot.com. Je monte une équipe que je forme aux problématique du digital pour l’international.
Toujours dans une recherche d’apprentissage, j’intégre ensuite la direction de la stratégie du groupe PSA, en tant que chargée d’étude mobilité transport. Pendant cinq ans je suis dans l’analyse stratégique, avec des projections à 15 ans. En manque d’action, je change à nouveau et prends en charge le marketing opérationnel pièces et accessoires chez PSA. C’est encore une fois une évolution dans ma carrière puisque je suis alors chargée à la fois de la communication et de la formation des commerciaux, pour toute la partie accessoires et pièces de rechange des nouveaux véhicules Peugeot et Citroën.

Les 5 années passées à ce poste ont été marquées par la création d’un nouveau packaging pour les pièces de rechange, nous rapportant le Pentaward d’argent New York 2011 pour le design packaging des Pièces de rechange de PSA et le TopCom d’argent 2011 à Paris sur la stratégie packaging globale. Ces nouveaux packaging ont permis une réduction des coûts à minima d’un million d’€ par an.

Capture d’écran 2013-07-01 à 11.42.22Justine Joliveau: Viens ensuite pour vous l’envie de monter votre propre agence. Qu’est ce qui a mené à cette décision?

Delphine Jeanroy-Bertrand: Pendant toutes ces années chez l’annonceur je ressentais un manque dans ma relation avec les agences avec lesquelles ont a travaillé. J’avais cette impression que je devais faire le relais, coordoner la communication entre moi client et les différents pôles agences avec lesquels je travaillais. Lors du plan de licenciement de PSA je me suis dit que c’était le moment pour moi, accompagnée d’un Directeur de création qui venait du luxe, de monter ma boîte.
Je souhaitais monter une société qui permettrait aux client se de recentrer sur son coeur de métier et ça été le moment idéal pour moi.
Notre agence, Raspberry Agency, offre une maîtrise 360° avec du conseil, de la création et de la formation. Donc avant de vraiment me lancer j’ai suivi une formation moi même en PNL (Programmation Neuro-Linguistique) pour valider mes acquis de l’expérience de mes années chez PSA lorsque je préparais les formations des commerciaux.

raspberry_Delphine Jeanroy-Bertrand

Justine Joliveau: Vous avez donc lancé Raspberry Agency en début d’année 2013. Vous entrez sur le marché assez concurrentiel des agences conseil en communication. Pouvez-vous nous présenter Raspberry Agency et en quoi vous vous différienciez des autres agences déjà implantées?

Delphine Jeanroy-Bertrand: Notre agence offre trois types de service.

agence marketing 360 Raspberry Agency

D’abord un service de conseil. Il peut s’agir de développer une stratégie argumentaire produit, d’aider à la mise en place d’outils de management ou de création d’une image de marque. Nous travaillons :

  • Pour la promotion d’une image de marque pour les TPE ou PME
  • Pour la promotion d’un service ou d’un produit et dans ce cas notre service peut s’adresser à toutes les entreprises.

raspberry agency studio

Nous avons également un volet création, qui est fait en interne sous la houlette de mon associé, Directeur Artistique de l’agence.

raspberry agency trainingDernier service, plus original, celui de la formation. Nous développons du conseil autour de la mise en valeur et le développement des talents. Mon idée est de travailler à faire grandir un talent existant pour l’amener au top de ses compétences plutôt que de lui apprendre une chose nouvelle dans laquelle il sera au mieux moyen. Il peut s’agir :

  • De formations corporate: formation à la gestion de projet digital, apprendre à animer une réunion, etc.
  • De module de développement de projet personnel.

Notre objectif est vraiment de servir le clent à 360°. Mais aussi d’être un “chef d’orchestre”, ainsi il n’est pas obligé de travailler avec nous sur nos trois domaines d’expertise. Mais nous souhaitons faire la différence en proposant à nos clients d’être l’interlocuteur unique pour l’ensemble de ses prestataires dans sa communication.

On s’appuie sur une expertise et une écoute active pour lui proposer ce dont il a vraiment besoin. En étant à l’écoute de ses besoins et en leur proposant un suivi proactif, nous pensons pouvoir fidéliser nos clients. Nous misons également sur la garantie de prestataires de qualité, car nous ne travaillons qu’avec des partenaires prouvés efficaces.

Justine Joliveau: Comment se compose aujourd’hui votre équipe? Quels moyens avez vous mis en place pour répondre à cet mission de service à 360°?

Delphine Jeanroy-Bertrand: A l’heure actuelle notre équipe est composée donc de deux personnes, le directeur de création et moi même, directrice conseil-formatrice. Nous faisons appel à des indépendants pour travailler avec nous. Nous avons en particulier trois postes et donc trois personnes avec lesquelles nous sommes en contact soit un Concepteur-Rédacteur, un ingénieur informatique et un directeur conseil, qui vient en appui sur des questions de stratégie.
Notre objectif c’est d’avoir, d’ici à trois ans, une première embauche d’une assistante technico-commercial, puis d’un planneur stratégique, d’un infographiste et d’un animateur de formation. Nous souhaitons pouvoir ainsi développer de plus en plus de service en interne.

Justine Joliveau: Vous nous parlez d’un objectif à trois ans. Quelle stratégie avez vous choisi pour atteindre cet objectif et comment pensez vous vous démarquer de vos concurrents?

Delphine Jeanroy-Bertrand: Dès la première année notre notre objectif affiché est évidemment de développer notre portefeuille client, le tout dans une optique internationale. Nous sommes en contact avec des clients sur Paris bien entendu, mais aussi Genève et Hong-Kong. Sur Genève il s’agit principalement de clients amenés par le Directeur de création. Nous avons également en ligne de mire Hong-Kong où nous souhaitons développer le côté service créatif à destination du secteur des expatriés. L’intêret personnel de long terme que nous pouvons avoir pour Hong-Kong nous permet de pouvoir apporter, aux sociétés montées par des expatriés, un oeil à la fois local mais en gardant notre originalité occidentale. Nous souhaitons y aller dans l’année pour prospecter sur place et y développer notre activité.
Notre longue expérience dans le digital, tant de mon côté que pour le directeur de création, compte également, même si aujourd’hui tout bouge très vite. Mais notre vraie originalité, c’est le service de formation que nous proposons. Nous avons donc la possibilité d’approcher nos clients en leur disant “Chez Raspberry Agency nous vous créons une stratégie, nous la mettons en place et nous vous formons dessus”. Nous allons au bout de notre logique.
La formation va se faire sur l’opérationnel: comment appliquer la stratégie que l’on vous a créé.
La création et la formation seront les premiers moteurs du démarrage de l’agence même si nous faisons déjà un peu de conseil, via ces services, sur “l’image de marque”.

Quand j’ai commencé dans le digital, il y avait un esprit “pionner”, nous faisions tout de la création du site, à celui de contenu puis de la maintenance. Nous avions une vision d’ensemble des métiers du digital, nous étions plus généraliste qu’aujourd’hui ou chacun est expert dans un domaine mais où il manque une sorte de chef d’orchestre qui a une vision stratégique de l’ensemble. Nous voulons avec Raspberry Agency prendre, justement, le temps d’avoir une vision globale et donc stratégique. Nous souhaitons pouvoir faire gagner du temps au client, grâce à un management de projet et non pas hiérarchique. Le retour à une vision client est primordiale pour moi et lorsque j’approche de potentiel client, je valorise cette stratégie globale plutôt qu’une logique de silo.

raspberry agency services

Le site de l’agence : http://www.raspberryagency.com
et leur blog récemment mis en ligne: http://raspberryagency.com/blog/

Un exemple de formation proposée par Delphine Jeanroy-Bertrand pour CCM Benchmark à lire ici