Gary Bismuth : Bonjour Aurélien Jemma, pouvez-vous vous présenter ?

Aurélien Jemma : Bonjour et merci pour votre intérêt ! Passionné d’entrepreneuriat, j’ai d’abord suivi des études de communication à l’EFAP Paris et au New York Institute of Technology avant de rejoindre l’ESCP pour suivre le Mastère Spécialisé Innover et Entreprendre et coller à mes rêves de création ! J’ai depuis 2007 participé à la naissance de nombreuses plates-formes Internet qui n’ont malheureusement pas rencontré le succès escompté.


Gary Bismuth : 
Vous êtes le fondateur du site Likibu, qu’est-ce que c’est  ?

Aurélien Jemma : Likibu est un moteur de recherche de location de vacances. Il suffit à l’internaute de spécifier une destination et ses dates de séjour pour voir apparaître l’intégralité des annonces répertoriées chez les sites web 2.0 de location de vacances comme Wimdu, Housetrip, 9flats, Chambrealouer, etc. Comme pour un comparateur de vols ou d’hôtels, cela permet à l’internaute d’accéder à une offre plus vaste, plus rapidement et de bénéficier de tarifs plus avantageux.


Gary Bismuth : 
Comment avez-vous eu cette idée ? Pourquoi ce nom « Likibu » ?

Aurélien Jemma : Le constat initial est simple : la consommation collaborative est à la mode et les sites de locations de vacances chez l’habitant explosent ces derniers temps. Deux facteurs qui m’ont poussé à creuser dans cette voie. Comme dans tous les secteurs en croissance, les offres et les acteurs se multiplient et il devient plus difficile pour l’internaute de faire un travail de recherche exhaustif et rapide. Il me semblait donc primordial d’offrir ce service aux internautes.

Quant au choix du nom, « Likibu » est une contraction de deux mots swahilis : Likizo (vacances) et karibu (bienvenue)…  J’ai tellement aimé la sonorité de cette langue durant un séjour en Tanzanie que j’ai tout de suite voulu associer cette langue qui me semblait être une invitation au voyage !

 


Gary Bismuth : 
Combien d’offres d’appartements sont référencées ?

Aurélien Jemma : A l’heure actuelle nous référençons plus de 300.000 locations de vacances à travers le monde, ce qui permet d’offrir à l’internaute un choix large et le plus exhaustif possible. De la simple chambre chez l’habitant à la villa avec piscine en bord de mer, le choix est extrêmement vaste.

Les appartements destinés à des séjours purement touristiques ne sont pas en reste, car une grande partie des offres que nous référençons se trouvent dans le cœur de ville des grandes métropoles comme Paris, Barcelone, Rome, Berlin, New York, San Francisco, Rio, etc. Nous allons continuer à intégrer des acteurs de grande renommée de la location de vacances dans les prochaines semaines, afin d’offrir toujours plus de choix et d’exhaustivité à nos internautes. Notre but est d’atteindre le million d’annonces d’ici quelques mois.


Gary Bismuth : 
Likibu est gratuit pour les internautes, comment vous rémunérez-vous ?

Aurélien Jemma : Nous sommes tout simplement rémunérés par les sites de location de vacances dont nous référençons les annonces. Le système de rémunération varie en fonction de nos partenaires, mais les modèles les plus fréquents sont au CPC (paiement à chaque redirection d’un internaute vers une de leur annonce) et au CPA (commission à chaque transaction effectuée)


Gary Bismuth : 
Pour finir, quel est votre avis sur l’évolution à venir concernant le marché de la location d’appartements entre particuliers ?

Aurélien Jemma : L’avènement des sites de location de vacances 2.0 marque pour moi une tendance sur la façon de consommer des vacances : avoir plus (plus grand, plus typique, plus d’échanges) pour moins cher… Je pense donc que ces sites ont de beaux jours devant eux et qu’un comparateur exhaustif apportera un plus indéniable aux internautes qui cherchent à consommer de cette façon.


Gary Bismuth : 
Merci pour cette interview et bonne chance à Likibu !