Fondée en 1975, Microsoft (cotée au NASDAQ sous le symbole MSFT) est le leader mondial du logiciel. La société développe et commercialise une large gamme de logiciels, accessoires et services à usage professionnel et domestique. La mission de Microsoft est de mettre son expertise, sa capacité d’innovation et la passion qui l’anime au service des projets, des ambitions et de la créativité de ses clients et partenaires, afin de faire de la technologie leur meilleure alliée dans l’expression de leur potentiel. Créée en 1983, Microsoft France emploie près de 1.400 personnes ; depuis le 2 juillet 2012, la présidence en est assurée par Alain Crozier. La société vient d’annoncer le lancement Mondial de Microsoft Dynamics NAV 2013.

 

Florent Hernandez : Bonjour M. Oddos, vous occupez le poste de Directeur France Business Solutions (ou Solutions Métiers) Dynamics chez Microsoft ; pouvez-vous présenter à nos lecteurs rapidement le poste que vous occupez, ses objectifs, votre rôle et votre quotidien ? Et quel a été votre parcours professionnel pour en arriver à occuper ce poste ?

Alexandre Oddos : Au sein de Microsoft, j’ai la responsabilité pour la France de développer le revenu, la part de marché et la notoriété des applications métiers de Microsoft appelées Microsoft Dynamics (ERP & CRM). Pour cela, je m’appuie sur une équipe complète : à la fois des équipes de vente et d’avant-vente, des équipes qui gèrent les relations avec les partenaires revendeurs à valeur ajoutée (VAR) ou des intégrateurs de Systèmes (GSI ou RSI) et, enfin, une équipe marketing, qui maîtrisent les audiences, les verticaux du marché et la génération de pipelines d’opportunités.

Au quotidien, mon rôle est de m’assurer de l’exécution des plans et de la cohérence des différentes activités, des relations avec le siège Microsoft à Redmond et d’être la voix de Microsoft autour de l’ERP (1) et du CRM (2) sur le marché français.

De formation Ingénieur en électrotechnique, diplômé de l’Université de Coventry (GB), j’ai construit l’essentiel de ma carrière dans le domaine de l’IT et des télécommunications dans différentes fonctions commerciales et managériales (Bull, Compaq, Bouygues Telecom, IBM), avec un passage par entrepreneuriat. Depuis maintenant 5 ans chez Microsoft, j’ai successivement occupé les fonctions de Directeur des opérations et Directeur du conseil de la division Services avant de prendre le poste que j’occupe actuellement.

 

Florent Hernandez : Vous lancez avec Microsoft une nouvelle solution d’ERP destinée aux PME/PMI : Microsoft Dynamics NAV 2013. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur cette offre ? Qu’est ce qui la différencie des solutions concurrentes Cegid ou Sage ?

Alexandre Oddos : Microsoft Dynamics NAV 2013 est l’ERP conçu pour les PME-PMI. Forts des retours d’expérience de nos clients, nous avons repensé NAV pour répondre à leurs attentes et à leurs besoins en termes d’usages : « Concevez-moi une solution pour gérer mon entreprise, adaptée à ma taille, simple d’utilisation, agile pour répondre au fonctionnement de mon entreprise. Une solution robuste, rapide à déployer, pour accompagner la croissance de mon entreprise et évoluer avec moi.». NAV 2013 est la réponse à l’ensemble de ces demandes ; ce qui différencie notre proposition de valeur par rapport à celle de Sage et de Cegid. Prenons l’exemple de la fonction de Role tailored, elle adapte automatiquement l’environnement de travail en fonction du profil d’utilisateur.

Finis également les multiples modules à rajouter ;  NAV 2013 est livré en standard avec la totalité des fonctionnalités afférentes à un ERP (stocks, achats, approvisionnement). NAV 2013 peut également être déployé indifféremment sur site ou dans le cloud, avec une expérience utilisateur identique quel que le soit le client d’accès.

In fine, NAV 13 est une solution qui porte en elle-même l’ADN de Microsoft puisqu’elle représente la meilleure intégration possible et native avec Office, les outils collaboratifs et le décisionnel intégré à la portée de tous. Les solutions Dynamics profitent donc de tout l’investissement en R&D réalisé par Microsoft chaque année (+9Md$) pour que l’ensemble de nos solutions fonctionnent nativement de façon intégrée.

 

Florent Hernandez : Le segment de marché des PME-PMI est immense et les secteurs d’activités peuvent varier du tout au tout. Comment avez-vous pensé Dynamics NAV 2013 pour que tous les cœurs de métiers puissent tirer un maximum de profit de la solution ?

Alexandre Oddos : Notre stratégie a toujours été de mettre à disposition du marché la plateforme la plus large et la plus flexible possible, répondant ainsi à 85% des besoins standards des entreprises. Les PME/PMI, qui représentent 99% des entreprises en France, sont pour Microsoft un marché stratégique.

La force de Microsoft repose sur un écosystème de partenaires verticaux extrêmement riche pour comprendre les problématiques des PME-PMI sur leur secteur d’activité, développer les éléments plus spécifiques et leur proposer une solution personnalisable pour leurs métiers. Une illustration récente de cette collaboration fructueuse : la proposition, avec notre partenaire 3Li, à la société Anjou Maine Céréales d’une offre taillée sur mesure pour le secteur de l’agriculture, Dynamics NAVAgri. Cette solution réactive et légère permet ainsi de consolider de manière fiable et simple toutes les données clés sur les approvisionnements, les stocks, les carnets de commande, la logistique et, spécifiquement pour leur métier, les cours des matières premières. Les équipes d’Anjou Maine Céréales sont donc capables aujourd’hui d’avoir une visibilité en temps réel, de réagir très rapidement et de mieux maîtriser leurs coûts de revient.

 

Florent Hernandez : Quel est votre point de vue sur les Réseaux Sociaux d’Entreprise ? Voyez-vous ces solutions comme des concurrents ? Vous en inspirez-vous lors de la mise au point des produits Microsoft ?

Alexandre Oddos : Les réseaux sociaux sont en train de trouver naturellement leur place dans l’environnement IT de nos clients. Loin d’être de la concurrence, il s’agit d’une brique complémentaire qui vient apporter une dimension nouvelle dans la manière de fonctionner au sein des équipes de nos clients, et ceci quel que soit leur secteur d’activité. Avec le rachat de Yammer (leader mondial des réseaux sociaux d’entreprises), déjà largement utilisé au sein de Microsoft, nous en sommes nous-mêmes les premiers utilisateurs. Ils font partie intégrante de nos développements de produits lorsque nous réfléchissons aux usages à couvrir ou à développer.

 

Florent Hernandez : Microsoft a déjà un pied dans le « Social », avec des solutions comme Sharepoint ou Yammer. Des aspects sociaux ont-ils été intégrés à Dynamics NAV 2013 ?

Alexandre Oddos : Avec Sharepoint et la récente acquisition de Yammer, Microsoft devient un acteur incontournable sur le social. D’ailleurs, des aspects sociaux – issus de Sharepoint – sont déjà été intégrés dans NAV 2013 et, prochainement, nous verrons de plus en plus de fonctionnalités « social » se mettre en place avec l’arrivée de Windows 8 et du nouvel Office.

 

Florent Hernandez : D’un point de vue plus général, comment estimez-vous le gain d’une entreprise lors du déploiement d’un ERP comme le vôtre ? Est-il possible de quantifier ce gain ? En productivité ? D’un point de vue financier ? Autre ?

Alexandre Oddos : Quand on parle de retour sur investissement, est-ce la rentabilisation de l’investissement financier initial ? Est-ce l’optimisation de certains indicateurs clés, comme la productivité d’une chaîne d’assemblage ou la réduction des stocks ? Nos abaques, issus de nos projets clients, nous permettent de pouvoir partager ces retours d’expérience et de proposer à nos clients une vision de ce qu’ils sont en droit d’attendre (cf article Microsoft Dynamics NAV : http://www.microsoft.com/fr-fr/dynamics/erp-nav-presentation.aspx)

Sur notre site Dynamics, nous avons ainsi mis à disposition de nos clients PME/PMI un Outil de Calcul de ROI, accompagné d’un guide des bonnes pratiques en la matière. Nos clients peuvent ainsi évaluer, selon leurs critères et dans leur contexte métier, les gains financiers et le payback de leur projet d’investissement. Notre modèle tarifaire répond ainsi aux contraintes des PME/PMI d’aujourd’hui et leur permet de « commencer petit et de voir grand ».

 

Florent Hernandez : Où pouvons-nous trouver plus d’informations quant à Microsoft Dynamics NAV 2013 ?

Alexandre Oddos : Pour le lancement de NAV 2013, nous avons mis en place un site spécifique et dédié pour les PME et leur ERP. Nous avons également mis à disposition des vidéos sur Youtube et nos experts, à l’image de Mehdi El Yassir, ont créé un blog facile d’accès et simple d’utilisation pour retrouver toutes les informations utiles.

 

Florent Hernandez : Pour finir de manière un peu plus légère, si vous deviez donner 3 conseils d’expert « SI et ERP » à des décideurs de PME/PMI, quels seraient-ils ?

Alexandre Oddos :

  • Défier la complexité ! Pour cela, impliquez-vous personnellement en amont de tout projet, dans les ateliers de définition des besoins, et canalisez la créativité de vos collaborateurs pour maîtriser le projet.
  • Être bien accompagné et créer l’adhésion. En fonction de la taille de votre entreprise, sachez vous entourer d’une AMOA et de partenaires experts dans votre domaine, anticipez pour ne rien laisser au hasard, identifiez un leader sur le projet et faites – de ce projet – un projet d’entreprise.
  • Pérenniser vos investissements. Pour cela, choisissez une solution standard du marché – comme les solutions Microsoft Dynamics – afin de vous assurer pérennité et accès aux nouvelles fonctionnalités du marché de manière automatique et effective.

 

(1) Entreprise Resource Planning signifiant littéralement en anglais « planification des ressources de l’entreprise », et traduit en français par Progiciel de Gestion Intégrée (PGI). Ce type de logiciel correspond pour une organisation au support de base capable d’assurer une gestion intégrée, définie comme étant l’interconnexion et l’intégration de l’ensemble des fonctions de l’entreprise dans un système informatique centralisé (et généralement configuré selon le mode client-serveur)

(2) Customer Relationship Management (CRM), en français Gestion de la Relation Client (GRC), est l’ensemble des outils et techniques destinés à capter, traiter, analyser les informations relatives aux clients et aux prospects, dans le but de les fidéliser en leur offrant le meilleur service. En termes d’applications informatiques, il s’agit des progiciels qui permettent de traiter directement avec le client, que ce soit au niveau de la vente, du marketing ou du service, et que l’on regroupe souvent sous le terme de « front-office », ceci par opposition aux outils de « back-office » que sont les progiciels de gestion intégrés (ou ERP)