Je suis reçue aujourd’hui par Frédérique Grigolato, CEO et fondatrice de Clic and Walk, première communauté de consommateurs, équipés de leur Smartphone, qui collectent des informations et prennent des photos pour donner leur avis sur des produits, des marques, des enseignes. Clic and Walk vient tout juste de fêter sa première année.

Lali Dugelay : Frédérique Grigolato, merci d’accorder cet entretien à Business Actor. Pouvez-vous présenter votre parcours ?

Frédérique Grigolato : Bonjour Lali, merci à vous de m’avoir invitée. Diplômée de l’ESC Nice-CERAM (aujourd’hui SKEMA), j’ai commencé mon parcours professionnel chez Auchan, en occupant des postes opérationnels : chef de caisse, chef de rayon et chef de secteur dans le magasin de Faches Thumesnil (Nord). Après ces fantastiques huit années de terrain, j’ai eu l’opportunité de rejoindre la cellule en charge du développement des marques distributeurs et j’ai travaillé pendant cinq ans comme chef de produit/acheteur international chez Auchan Productions, sur une ligne de produits passionnante : les articles écoliers, la papeterie, la maroquinerie voyage et scolaire. Durant cette expérience, j’ai côtoyé le monde industriel international mais aussi le monde des créatifs, puisque mon métier m’a mise en contact avec  des designers, des stylistes, des ingénieurs développement. J’ai ensuite été recrutée par Castorama, autre grande enseigne nordiste, pour occuper les postes de category manager (acheteuse) Bois panneaux, puis Menuiseries, et enfin chef de groupe achats Bois bâti, fonction managériale et stratégique.

À 40 ans, après ces presque vingt années passées en grande distribution, j’ai décidé de réaliser mon projet de vie : créer mon entreprise. Je me suis donc lancée avec une première société, All Trends, (Conseil en création et développement produit) puis j’ai créé Clic and Walk en février 2012.

logo clicandwalkLali Dugelay : Avez-vous des associés ? Si oui, pouvez-vous présenter leur parcours, la répartition des rôles au sein de Clic and Walk ?

Frédérique Grigolato : Nous sommes deux associés opérationnels à ce jour. Guillaume, mon associé, est le D.S.I. et est en charge  du développement informatique. À 28 ans, il a, tout comme moi, un esprit d’entreprise, puisque après avoir été salarié pendant quelques années dans une SSII, il a décidé de créer sa propre structure. C’est d’ailleurs comme cela que nous nous sommes rencontrés.

Au niveau de l’équipe, nous sommes six à l’heure actuelle. En plus de Guillaume et moi-même, nous avons deux assistants administratifs et commerciaux et deux community managers.

Lali Dugelay : D’où vous est venue l’idée de Clic and Walk ? Avez-vous tout de suite trouvé un accueil positif de la part des enseignes partenaires ?

Frédérique Grigolato : Clic and Walk est partie d’un besoin que j’avais lorsque j’étais en centrale d’achats. Après avoir passé plusieurs années sur le terrain et avoir donc avoir été en prise directe avec les clients, je regrettais de ne pas avoir la possibilité de pouvoir les consulter régulièrement lorsque je devais prendre des décisions stratégiques pour eux et pour les magasins. Il me manquait cette vision consommateur en temps réel que j’avais auparavant. Aucune offre sur le marché ne répondait parfaitement à ce besoin que j’éprouvais. J’ai donc décidé de la créer.

La vision du consommateur est selon moi l’un des éléments essentiels à prendre en compte dans les actions à mener.

main et smartphoneLali Dugelay : Qu’est-ce que Clic and Walk ? Quelles prestations propose-t-elle ? Quel est le concept ? Concrètement, comment cela fonctionne-t-il (notamment, d’un point de vue technique, qui a développé les applications par ex) ? Qui procède à l’analyse des campagnes (missions) issues du Clic and walking ?

Frédérique Grigolato : Clic and Walk est une solution innovante et unique en France de marketing opérationnel, qui permet à des entreprises de collecter en temps réel les informations commerciales dont elles ont besoin. Par exemple, si vous avez besoin de comprendre pourquoi votre produit ne se vend pas en magasin, il est bien sûr essentiel d’avoir l’information chiffrée (ce que généralement vous avez grâce à vos reportings sur les stocks), mais il est tout aussi important d’avoir un reporting qualitatif. Votre produit peut être disponible en stock, mais se révéler peu ou pas visible par le client… Cette information vous est donnée par le consommateur, car il vous donne sa vision de client (objective et fiable grâce aux photos).

Le métier de Clic and Walk n’est donc pas d’analyser ces données, mais de les collecter et de les pré-agréger (trier) pour qu’ensuite nos clients puissent procéder à une analyse en interne plus complète.

Toutes les missions commanditées par nos clients et envoyées à notre communauté sont d’ordre strictement professionnel et répondent à des critères éthiques.

Chacune des missions est accompagnée d’une ou plusieurs photos, datée(s) et géolocalisée(s). Et nous contrôlons visuellement chacune des réponses des ClicWalkers pour garantir une fiabilité totale. Nous ne jugeons pas de la réponse, mais nous sommes garants du fait qu’elle soit en adéquation avec la question posée.

Côté développement, tout a été développé en interne. Notre application est disponible sous IOS (IPhone) et sous Android. Et sans doute avant fin 2013 pour Windows phone.

Lali Dugelay : Pouvez-vous nous parler de la communauté des ClicWalkers ? Combien sont-ils ? Comment la communauté grandit-elle ? Leur profil ? Leur fidélité au programme ? Avez-vous le sentiment que seul l’appât du gain les motive, ou bien cela va-t-il au-delà (sentiment d’appartenance à une communauté, mission, challenge, etc.) ?

Frédérique Grigolato : Nous avons une communauté fantastique, vivante et fidèle qui croît de jour en jour. Ils sont aujourd’hui 45 000 ClicWalkers, vivant dans toute la France et qui ont téléchargé gratuitement l’application sur l’Apple Store ou Google Play. Cette croissance est uniquement due au bouche à oreille, et à leur fidélité. Nous avons mis en place depuis peu un système de parrainage, mais je n’ai pas assez de recul pour vous donner des résultats précis.

Concernant le fait qu’ils soient rémunérés, je pense que l’argent est un des principes moteurs de notre société. Aujourd’hui, tout peut se louer ou se vendre. On loue sa maison pour les vacances, une place dans sa voiture (co-voiturage),  on revend les objets dont on ne se sert plus, pourquoi ne pas vendre sa vision de consommateur ? Si la question est : est-ce que l’argent est l’unique motivation, je vous répondrai que l’argent est un facteur déclenchant, mais sans doute pas un facteur de fidélisation.

L’argent devient très vite un « dû », il faut apporter autre chose aux gens pour qu’ils adhèrent à votre communauté : le respect et la confiance sont les valeurs fondamentales de Clic and Walk.

Lali Dugelay : Comment cela se passe-t-il ? Vous proposez (vendez ?) à vos clients un fichier de profils de ClicWalkers (âge, sexe, situation familiale, tous renseignements complétés par le ClicWalker lors de son inscription sur l’application), et les clients lancent des campagnes de Clicandwalking en fonction de ces profils ?

Frédérique Grigolato : Merci d’avoir posé cette question Lali, car cela me permet de rebondir sur la confidentialité des données. Nous ne revendons jamais les données des ClicWalkers (nom, prénom, adresse…) à nos clients. Ces données sont confidentielles et restent confidentielles.

Par contre, nous pouvons, selon les critères de nos clients et selon les profils renseignés par les ClicWalkers, cibler les répondants. Cela reste encore très rare, car nous partons du principe que si la mission est effectuée dans un magasin, toute personne qui y répond est un de vos clients « potentiels ». Néanmoins, nous comprenons les besoins de nos clients professionnels et pouvons répondre à cette demande.

À noter que le premier ciblage, quasi automatique, est la géolocalisation. Si vous habitez à Marseille, vous ne recevrez pas une mission qui se fait à Lille.

Lali Dugelay : Qui sont vos clients/enseignes partenaires ? Pouvez-vous citer quelques exemples de réalisations ? Quels sont leurs retours d’expérience après les campagnes que vous avez menées pour eux ?

Frédérique Grigolato : Notre premier client a été Sita Nord Environnement, un client très éloigné des circuits de grande distribution. Celui-ci voulait avoir la vision des usagers des bornes de collecte d’apport volontaire (propreté, qualité de services) sur la commune de Valenciennes. Cela m’a fait prendre conscience que Clic and Walk pouvait répondre à beaucoup de besoins et s’adresser à grand nombre d’entreprises. Nous travaillons à ce jour avec plusieurs sociétés, parmi lesquelles Franprix, Logitech, Electro Dépôt, Kingfisher et des cabinets d’études marketing.

Notre satisfaction est qu’après la découverte des résultats de la première mission, nos clients nous sont fidèles et  consultent à nouveau la communauté…

logo-api-clicandwalk1

Lali Dugelay : Pouvez-vous nous parler de votre business model ?

Frédérique Grigolato : Notre métier est de collecter des données commerciales fiables en temps réel, ce qui signifie que nous animons une communauté, toujours prête à répondre, et nous garantissons la qualité des remontées ainsi que le respect des délais.

Notre business model se nourrit de cette valeur ajoutée, que nous apportons, puisque nous proposons une prestation clef en main à tous nos clients. Le prix dépendant principalement du nombre de retours attendus.

Lali Dugelay : Qui sont vos concurrents sur le marché ?

Frédérique Grigolato : Nous n’avons à ce jour aucun concurrent direct sur le marché, ce qui ne veut pas dire que cela n’arrivera pas d’ici peu… Nous nous positionnons sur un nouveau marché qui répond à un besoin latent. Je pourrais faire le parallèle avec celui des téléphones portables. Nous pouvions nous en passer, il y a 15 ans, et aujourd’hui, nous sommes devenus adeptes de l’instantané, en étant capables de joindre tout le monde en tout lieu et  à tout moment. C’est la même chose pour Clic and Walk… Nous proposons une solution de collecte d’informations cohérente avec le besoin d’instantanéité des sociétés actuelles.

Lali Dugelay : Votre société a été créée au printemps 2012. Où en êtes-vous des objectifs que vous vous étiez fixés, un an plus tard ?

ClicAndWalk

Frédérique Grigolato : Nous avons en effet  fêté la première année de Clic and Walk  le 18 mai 2013. Nous sommes dans les objectifs fixés au démarrage, à savoir : nombre de clients, CA et nombre de ClicWalkers. Il nous faut maintenant accélérer la croissance et sommes à la recherche d’une levée de fonds. C’est un cap important pour la société. Nous avons dépassé la preuve du concept et sommes en avance sur de potentiels concurrents. Notre conviction : first player, best player…

Lali Dugelay : Quels sont vos objectifs et perspectives d’évolution à court et moyen terme ? Par exemple, pensez-vous diversifier votre offre, cibler plus d’enseignes, etc. ?

Frédérique Grigolato : Bien sûr, nous souhaitons d’ici à fin 2013 proposer de nouvelles offres à nos clients et développer notre clientèle… pour l’instant, je ne peux vous en dire plus, mais si vous me permettez de vous contacter pour vous tenir informée, je ne manquerai pas de vous parler des évolutions de Clic and Walk dans quelques mois.

Lali Dugelay : Quelle est votre stratégie de communication ? Quels moyens mettez-vous en œuvre pour vous faire connaître, tant auprès des ClicWalkers que de vos clients ?

Frédérique Grigolato : Pour l’instant, nous avons utilisé essentiellement Internet et les réseaux sociaux. Nous avons un site internet, plutôt destiné aux professionnels, un blog, une page Facebook et un compte Twitter pour nos ClicWalkers.

Nous avons bénéficié d’une très bonne couverture médiatique depuis le lancement de Clic and Walk en mai 2012 (date de sortie de l’application), ce qui nous a permis également de développer notre clientèle et notre réseau de ClicWalkers.

Lali Dugelay : Faites-vous partie de syndicats professionnels et/ou réseaux féminins ? Si oui, lesquels, et quels avantages et contraintes y sont-ils liés ? Si non, pourquoi ?

Frédérique Grigolato : Clic and Walk a été Lauréat 2012 de LMI (Lille Métrople Innovation) et lauréat 2013 du Réseau Entreprendre NORD. Ce sont les deux seuls clubs de chefs d’entreprise auxquels je participe pour le moment. J’aimerais néanmoins développer ce réseau et pourquoi pas un réseau féminin. Je ne vois que des avantages à intégrer ce type de réseaux, car échanger avec d’autres entrepreneurs est primordial pour anticiper et agir au mieux dans certaines circonstances. Je crois beaucoup  qu’un chef d’entreprise doit avoir une ouverture d’esprit maximale pour comprendre les besoins de ces clients  et sentir le marché.

Lali Dugelay : Quelle est la philosophie de l’entreprise ? À quelles valeurs êtes-vous attachée ? Pour quelles raisons pourrait-on avoir envie de travailler chez vous ?

Frédérique Grigolato : Notre philosophie : adoptez la vision clients. Si vous voulez voir le monde à travers les yeux des consommateurs, alors vous les comprendrez et ils vous aimeront.

C’est aussi ce que nous faisons au quotidien, chez Clic and Walk, avec nos clients et nos ClicWalkers pour mieux les comprendre. Le numérique n’est pas l’ennemi de la proximité…

Lali Dugelay : Comment nos lecteurs peuvent-ils vous contacter, suivre votre actualité ?

Frédérique Grigolato : Si vous souhaitez nous confier une mission, je vous invite à visiter notre site et à regarder notre vidéo de présentation sur Youtube.

Vous pouvez aussi me contacter directement : frederique@clicandwalk.com ou sur Viadeo ou LinkedIn.

Et si vous souhaitez devenir ClicWalker et participer à notre communauté, voici quelques liens sur lesquels nous suivre : notre blogFacebook et Twitter.