Rencontre avec Maxence Cousin, associé chez Investir99, une des plateformes de crowdfunding ayant participé au baromètre de l’association Finance Participatif France.

photoCe baromètre, réalisé par Compinnov, à l’initiative de Finance Participatif France, montre que le crowdfunding continue sa progression au 1er semestre 2014.

En effet, l’année dernière au même moment, les montants collectés s’élevaient à 33 millions d’euros, ils s’élèvent à 66,4 millions d’euros au 1er semestre 2014.

« En observant les montants collectés, on remarque que le crowdfunding equity, celui où se positionne Investir99, est le type de crowdfunding le moins développé (9,8 millions collectés contre 19,2 millions pour les plateformes de don et et 37,4 millions pour les plateformes de prêt). Cependant, le crowdfunding equity est le modèle de financement participatif ayant le plus progressé en multipliant les fonds collectés par 2,8 par rapport à l’année dernière. » nous dit Maxence Cousin.

« Sans surprise, le montant de la collecte moyenne est beaucoup plus important dans le crowdfunding equity que dans les autres types de crowdfunding. Le crowdunding avec prise de participation en capital, et à moindre mesure le crowdfunding de prêt, sont des types de crowdfunding réservés à un public plus averti que celui du crowdfunding de don. »

« D’un côté, le gouvernement prend conscience de l’importance du crowdfunding, avec l’ordonnance sur le financement participatif qui va donner un cadre réglementaire aux activités de crowdfunding. Et du côté du public, la demande est là.

Le climat est plutôt bon pour le crowdfunding en France. » conclut Maxence Cousin.

Barometre_S1_2014_int_v2