Le réseau au féminin pluriel Girlz In Web vient de fêter ses 2 ans le 15 décembre dernier et cet événement, qui s’est tenu au Next Club à Paris, a regroupé près de 200 personnes.

Situé à Paris dans le 18ème arrondissement, Girlz In Web se définit comme un portail sur lequel 100% des auteurs sont des femmes et des professionnelles du web et des nouvelles technologies : entrepreneure, web-designeuse, stagiaire, associée, community manager…

Ce réseau a été fondé par et pour des femmes qui travaillent dans et/ou sur le web et s’appuie selon les besoins et les bonnes volontés sur des coordinatrices ou responsables de pôles.

Comment a été créé ce réseau ?

lucile_reynard_presidente_girlz_in_web

Lucile Reynard, Présidente de Girlz In Web

En 2009, Célina Barahona constate et se désespère que le jury du festival du film viral se compose uniquement d’hommes, tout comme beaucoup d’autres qui s’agacent de cette situation récurrente : les professionnelles du web sont plus que souvent sous-représentées dans les médias, les jurys, lors de prises de décision… En discutant de cette situation avec Lucile Reynard, elles décident d’agir de façon constructive et fondent en décembre 2009 avec Sabine Coulon « Girlz In Web » afin de rendre visible et promouvoir les femmes qui travaillent dans et/ou sur le web.

 

Comme l’indique Erika Antoine, vice-présidente de Girlz In Web : « Notre association vise à aider les femmes à multiplier les contacts dans le secteur du web. L’idée est de leur apporter un coup de pouce pour développer leur business ou, au moment venu, trouver un nouveau travail. »

Passionnées de technologies et de l’univers du digital, les trois fondatrices organisent ainsi une première rencontre mi-décembre 2009 rassemblant les femmes qui souhaitent s’investir et contribuer à ce projet collectif d’une manière ou d’une autre (compétences techniques, apport financier…). Après plusieurs réunions permettant la création du réseau et son indépendance totale (noms de domaine et hébergement du site), le premier workshop voit le jour le 17 juin 2010 en collaboration avec les autres réseaux féminins et en partenariat avec Silicon Sentier.

Les objectifs de Girlz In Web :

  • La Visibilité : donner la parole aux professionnelles du web, mettre en avant leurs compétences et expertises, agréger leurs initiatives sur le site portail Girlz In Web et mettre en relation les GIW (contributrices de Girlz In Web) avec des organisations et réseaux professionnels,
  • La Promotion : créer un annuaire des GIW, mettre en avant leurs savoir-faire et expertises, organiser des rencontres à travers des workshops, networking et communiquer auprès des réseaux de chacune et de la presse,
  • La Progression : mutualiser les connaissances des GIW grâce au travail réalisé ensemble et l’organisation de barcamps et workshops, faire évoluer la société sur la place des femmes dans le monde professionnel du web, avancer sur les projets professionnels via le networking et la cooptation

Les rôles de Girlz In Web :

  • Centraliser et donner un accès aux initiatives, aux échanges et aux travaux des GIW,
  • Etre un magazine de référence pour les professionnels du web tous genres confondus qui s’intéressent à leurs expertises et compétences

Aujourd’hui, Girlz In Web est l’une des organisations les plus actives du milieu. Fort de son succès et grâce à son système d’adhésion ouvert en février de cette année, le collectif compte près de 200 adhérentes toute hyper connectées sur le web et actives dans leurs missions au sein de Girlz In Web.

Si vous aussi vous souhaitez contribuer à Girlz In Web, que ce soit par votre expertise ou en proposant des sujets d’articles, il vous suffit de contacter le site portail ici pour proposer votre contribution ou assister à un événement organisé par Girlz In Web.

Parmi les prochaines dates à retenir, Girlz In Web organise notamment un workshop sur Twitter le mercredi 11 janvier 2012 ainsi que l’Amphi 2 qui se tiendra le lundi 13 février 2012 au Palais Brongniart. Cette conférence, organisée une fois par an, portera sur le thème de la mobilité.