Wysiwatch, vous connaissez ? Il s’agit d’une nouvelle marque française de montres entièrement personnalisables fondée par deux amis et entrepreneurs de longue date : Gilles Fagu et Jean-Paul Suchel.

Du bracelet au boîtier en passant par le cadran et le passant, Wysiwatch vous permet de customiser les sept éléments de votre montre au gré de vos envies à travers des couleurs et graphismes tendances proposés sur le site de vente en ligne ou en téléchargeant vous-même vos photos. Conçues à partir de matériaux de haute qualité et réalisées avec minutie par l’atelier situé à Besançon (berceau de l’horlogerie française), les montres sont estampillées « made in France », véritable gage d’une marque de qualité.

Le site propose également une collection permanente de montres et des collections en série limitée créées par des artistes à des prix très attractifs (entre 39 et 49€).

Business Actor vous propose une interview de Gilles Fagu, son Président, afin de découvrir l’univers Wysiwatch et ces montres personnalisables et « trendy ».

Elise Boisquillon : Bonjour Gilles. Merci de nous accordé de votre temps pour Business Actor. Quel est votre parcours ainsi que votre activité professionnelle aujourd’hui ?

Gilles Fagu : J’ai une longue expérience dans le marketing et l’e-marketing, chez l’annonceur ou en agence, pendant que mon associé, Jean-Paul Suchel a, lui, une expérience équivalente en horlogerie depuis des marques larges jusqu’au luxe.

J’ai notamment travaillé au sein de l’agence Alliance en tant Responsable de budgets, puis j’ai intégré Dargaud Editeur qui gère notamment Astérix et Rustica. En 1985, j’ai monté l’agence FDA Communication spécialisée dans la communication opérationnelle ; j’ai notamment travaillé pour le Groupe Mars et Paramount.

En 2002, j’ai rejoint le groupe de petites annonces La Centrale en tant que Directeur Internet et Développement, j’ai ensuite créé Agency Inside en 2006, une agence de marketing 365°, et aujourd’hui je m’occupe de la société Wysiwatch.

Elise Boisquillon : Lancé en novembre 2011, pouvez-vous nous expliquer le concept du site Wysiwatch ?

Gilles Fagu : Le concept est extrêmement simple : pour la première fois au monde ( ;)), chaque internaute peut réaliser sa propre montre en ligne et la recevoir moins de 9 jours après. En effet, la Wysiwatch peut se personnaliser en ligne sur les 3 parties les plus importantes : les deux demi-bracelets et le cadran. Plusieurs propositions de boîtiers, de passants, de tours d’heure et d’aiguilles complètes la personnalisation.

Elise Boisquillon : Quelles sont vos missions au sein de Wysiwatch ?

Gilles Fagu : Je suis à la fois Président et mon associé Jean-Paul Suchel, Directeur Général. Donc nous faisons un peu tout ! Mais mon expertise Internet et Marketing ainsi que Communication me pousse naturellement vers la stratégie et l’opérationnel du marketing pendant que Jean-Paul se consacre à la montre et à sa fabrication.

Je m’occupe entre autre de la stratégie à travers le positionnement de Wysiwatch, avec la mise en avant d’une offre 100% personnalisable qui s’adresse à une cible à la fois jeune et large. Je sélectionne également les produits et travaille sur les actions à mettre en place que ce soit en termes de référencement naturel, référencement payant, évolutions du site…

Elise Boisquillon : Comment est née l’idée de créer ce site marchand spécialisé dans les montres personnalisables ?

Gilles Fagu : Jean-Paul et moi sommes des entrepreneurs. Nous nous connaissons depuis longtemps et nous cherchions LA bonne idée pour monter une entreprise. J’avais abordé la personnalisation en ligne dans un autre secteur, l’impression. Alors l’idée de la personnalisation en ligne d’une montre est venue naturellement.

Elise Boisquillon : Avez-vous rencontré des problèmes avant le lancement du site et comment les avez-vous résolus ?

Gilles Fagu : Nos métiers respectifs et notre expérience des projets et de l’entreprise nous ont permis d’éviter beaucoup d’écueils. Mais il en reste mille ! La région de Franche Comté, le Conseil Régional et des entreprises de Besançon, où nous sommes implantés, nous ont beaucoup aidés.

De plus, nous avons les bons partenaires dès le début. Par exemple, nous avons développé le site www.wysiwatch.com avec Kernix. Les web-design et l’ergonomie ont été réalisés en interne.

Elise Boisquillon : Récemment, Wysiwatch a réalisé une première levée de fonds de 135 000€ auprès de plusieurs fonds d’investissement. Quels sont les objectifs via cette levée de fonds ?

Gilles Fagu : En comptant un fonds régional, Franche Comté Capital Risque, on passe à près de 200 000 euros. Ces fonds sont destinés en priorité au site avec l’amélioration des fonctionnalités comme affiner le Wysistudio afin de le rendre plus intuitif et offrir davantage de précision, les campagnes d’e-marketing (que ce soit sur Facebook ou Twitter) et l’étude puis la mise au point de nouveaux modèles.

Elise Boisquillon : Avez-vous des concurrents sur ce marché et qui sont-ils ?

Gilles Fagu : Nous n’avons pas de concurrents directs qui fassent la même chose à des prix comparables. Mais des sites permettent de mettre une photo sur le cadran – seulement ! – de la montre.

Elise Boisquillon : Wysiwatch provient du terme « What You See Is The Watch You Get ». Pourquoi avoir choisi un nom anglais alors que vous revendiquez la fabrication française de ces montres dans leur intégralité ?

Gilles Fagu : Etre Français, c’est savoir conquérir le monde ! Etre Français, ce n’est pas être « franchouillard » ! Notre ambition est donc internationale – le site est d’ailleurs déjà en anglais – l’espagnol et l’allemand arrivent – et il nous est apparu évident d’avoir un nom de marque à consonance anglo-saxonne.

Le nom vient aussi de Wysiwyg : what you see is what you get, qui date de l’époque à laquelle ce que l’on voyait à l’écran n’était pas ce que l’on obtenait en impression !

Elise Boisquillon : Comment sont sélectionnés les artistes et graphistes talentueux qui créent de nouvelles formes et de nouvelles couleurs pour les montres Wysiwatch ? Perçoivent-ils une rémunération ?

Gilles Fagu : Nous avons fonctionné au gré de nos rencontres de galeries. Mon passé en agence de publicité m’a aussi aidé à trouver des artistes ! Nous voulons absolument trouver de jeunes artistes et monter avec eux, tout en les aidant à se faire connaître. Avis aux amateurs !

Elise Boisquillon : Les premières retombées en termes de ventes, depuis le lancement, sont-elles à la hauteur de vos espérances ?

Gilles Fagu : Un démarrage est toujours plus lent que prévu surtout quand vous passez beaucoup de temps à trouver des fonds. Cependant, nos ventes sur le site et en distribution ou B2B sont plus que prometteuses. Le concept accroche vraiment beaucoup.

Elise Boisquillon : Quelles sont les prochaines étapes de Wysiwatch notamment en termes de produits ?

Gilles Fagu : Un modèle femme, identique à celui que nous vendons aujourd’hui mais plus petit. Ensuite, d’autres nouveaux modèles sont en préparation mais… Ils vont rester secrets !

Elise Boisquillon : Merci Gilles pour cette interview sur Business Actor.

Gilles Fagu : Merci à vous.

Vous êtes séduit par le concept Wysiwatch et souhaitez avoir davantage d’informations sur son Président ? Découvrez le profil de Gilles Fagu sur :

Viadeo : http://www.viadeo.com/profile/0021g3ska86z1uq6/fr/

LinkedIn : http://fr.linkedin.com/in/gillesfagu

Et faites-vous plaisir sur la boutique en ligne Wysiwatch pour afficher votre style ! Avec les soldes, la e-boutique propose en ce moment 20% de réduction sur toutes les montres avec le code promo « aout2012 » :)

Note ajoutée le 28 juillet 2012 : N’hésitez pas à vous faire plaisir avec le code promo même si la production est actuellement arrêtée pour 2 semaines et donc que les livraisons reprendront vers le 23 août.