Le 26 décembre 2012, Gerry Anderson, figure emblématique du petit écran américain (et international), et père des Thunderbirds (Les Sentinelles de l’Air) s’est éteint à l’âge de 83 ans. Ce producteur de séries britanniques avait créé un empire et un business à une époque où les séries n’étaient pas encore entrées dans les mœurs et dans les foyers.


Retour sur un parcours atypique et avant-gardiste

En 1957, Gerry Anderson et le réalisateur Arthur Provis, fondent ensemble la société de production AP Films. A cette époque,  l’écrivain Roberta Leigh s’intéresse à eux pour produire Les aventures de Twizzle, une série télévisée d’animation pour enfants et dont les personnages sont des marionnettes. Contre toute attente, la société alors en difficultés financières se lance dans la réalisation de films d’animation.

Fort du succès de cette première expérience, ils produisent une autre série d’animation écrite par Leigh, dont le succès les incite à se spécialiser dans ce domaine. Ils réaliseront ensuite des séries de science-fiction telles que Supercar, Fusée XL5 et L’escadrille sous-marine dont les marionnettes sont animées grâce à un procédé de supermarionation mis en place par la société.


Qu’est-ce-que la supermarionation?

Ce procédé de supermarionation implique l’utilisation de marionnettes très détaillées, manipulées du dessus par une série de câbles métalliques extrêmement fins, qui jouent à la fois le rôle de fils de guidage et de conducteurs électriques pour le contrôle de certains systèmes électroniques contenus dans la marionnette. La tête de celle-ci est notamment équipée d’un moteur à solénoïde qui permet une synchronisation précise des mouvements des lèvres avec les dialogues pré-enregistrés.

Les personnages évoluent dans des décors soignés à leur échelle. Les différents véhicules futuristes mis en scène sont des maquettes radio-guidées ou suspendues à des câbles. Une technique qui sera reprise au Japon par le producteur Kinosuke Takeda.


Les Sentinelles de l’Air : succès international

En 1963, Gerry Anderson travaille sur la série culte, en 32 épisodes, Les Sentinelles de l’Air, dont l’histoire est inspirée par le récit du sauvetage de mineurs bloqués sous terre lors d’un accident minier survenu en Allemagne à l’époque. Diffusée à partir de 1965 sur la chaîne britannique ITV, la série raconte les aventures de la sécurité internationale (International Rescue). La série sera diffusée en France sur Antenne 2 dès 1976.

Durant les années 1970, Gerry et son épouse Sylvia créent la série Cosmos 1999, interprétée entre autres par les acteurs Martin Landau et Barbara Bain.

Gerry Anderson avait été fait membre de l’Ordre de l’Empire Britannique en 2001.

Producteur influent et exemplaire dans le milieu, l’inspirateur de toute une génération dans les années 60/70 s’est éteint dans son sommeil à l’âge de 83 ans. Depuis deux ans, il avait été diagnostiqué de démence mixte, un symptôme qui découle de la maladie d’Alzheimer.