Lancée il y a près de trois mois lors du salon Leweb à Paris, l’AACC StartUp Project entre dans une nouvelle phase à partir du 8 mars prochain : après une préselection des dossiers éligibles, 20 startups seront entendues lors de présentations orales afin que les agences choisissent avec laquelle elles souhaitent travailler et ce, durant plusieurs mois. Explications sur tous les détails de ce projet innovant.

L’AACC StartUp Project, qu’est-ce que c’est ?

Née d’une collaboration entre l’AACC (Association des Agences Conseil en Communication) et Cap Digital (pôle de compétitivité des contenus et services numériques en Île-de-France), l’AACC StartUp Project est une occasion unique pour les PME élues de s’appuyer sur les compétences et l’expérience de diverses agences de communication volontaires et reconnues, dans le but de trouver de nouveaux débouchés.

Il comprend un mentorat par des professionnels de la communication, l’hébergement des équipes dans les locaux des agences, de vraies mises en situations et enfin, l’intégration des services et des technologies des startups dans les propositions commerciales aux grands comptes.

A qui s’adresse ce projet ?

Dans les critères d’éligibilité, les Startups devaient avoir entre 6 mois et 2 ans d’existence et exercer une activité susceptible de s’inscrire dans l’univers du numérique et du digital. Elles devaient par ailleurs disposer d’une technologie existant au préalable ou bien proposer un service issu d’un usage innovant des technologies existantes, cette innovation devant bien sûr être capable de s’intégrer dans le domaine de la communication.

Avec la participation de qui ?

Ce sont en tout 15 agences qui ont accepté de participer à l’aventure et de donner de leur temps à des startups en plein essor, à la recherche de nouvelles opportunités de croissance. Les couples se formeront le 27 mars, date qui n’a pas été choisie au hasard puisqu’elle correspond à la Journée Portes Ouvertes des agences de communication et de publicité situées à Paris. La collaboration entre agences et startups durera 9 mois ; 9 mois où ces PME toutes récentes pourront être aidées, guidées dans leur développement par des agences de renommée.

L’AACC StartUp Project, c’est de qui ?

L’initiative a été lancée par deux acteurs clés du domaine de la communication et des technologies innovantes, à savoir Natalie Rastoin, administrateur de l’AACC, directrice générale d’Ogilvy France et présidente d’Ogilvy One et Frédéric Winckler, président de l’AACC et CEO de JWT. Ces derniers feront partie du jury de sélection le 8 mars et seront accompagnés de :

-       Henri Verdier, président de Cap Digital ;

-       Sandrine Murcia, présidente de Silicon Sentier ;

–       Olivier Ezratty, conseil en stratégies de l’innovation ;

–       Bernard Gassiat, président du Club des Annonceurs et directeur de la Communication du groupe CIC ;

–       Jean-Louis Missika, adjoint au Maire de Paris chargé de l’innovation, de la recherche et des universités ;

–       Nicolas Rose enfin, partner du fonds de capital-risque XAnge Private Equity.

 

 

Cette initative qui en est à sa version bêta tend à se développer et promet de bien belles collaborations pour ce premier essai. Evolutions et associations à suivre dans de prochains articles sur BA, avec, pourquoi pas, des interviews des startups concernées !

Vous pouvez suivre l’actualité du projet sur le blog de l’AACC et sur Twitter.

Pour plus d’explications, nous vous invitons à regarder cette interview de Frédéric Winckler pour « Buzz Média Orange – Le Figaro » 

..

.

.

.

.