“Nous avons vocation à accompagner nos clients sur l’ensemble de leurs problématiques d’acquisition en leur donnant accès à des nouvelles fonctionnalités liées au mix display & data ceci afin de leur générer une nouvelle audience qualifiée et également de transformer leurs visiteurs en clients.“

 images

Antoine Marceau : Bonjour Mr Gueilhers, nouveau Directeur de myThings France, merci d’accorder un peu de votre temps à Business Actor. Pouvez-vous commencer par vous présenter brièvement ? Quel est votre parcours ? 

Eric Gueilhers: Je travaille dans le domaine des nouvelle technologies et d’Internet depuis 2001 avec une 1ère expérience chez AOL France au sein de la régie publicitaire où j’étais en charge du secteur du voyage, puis progressivement de l’ensemble des secteurs marchands (Electronique, mode, rencontre…) , puis Acxiom sur des problématiques plus orientées vers la Data & le CRM, PayPal où j’ai pu traiter l’ensemble des problématiques liées au paiement on line mais également offline qui est un sujet du développement actuel de PayPal et enfin chez myThings depuis septembre 2012 afin de prendre en charge la gestion et le développement du bureau Français.

Antoine Marceau : Pouvez-vous nous expliquer la mission de myThings ? Quel est votre marché ? Qui sont vos clients ?

Eric Gueilhers: Le métier de myThings est de développer des technologies de ciblage et de reciblage publicitaire à destination des annonceurs et des marchands afin de leur permettre de présenter la bonne offre, au bon moment, au bon prospect (ou au bon client). Nous éditons donc nous même les technologies permettant d’atteindre ces objectifs, le canal de diffusions que nous utilisons est le display via une multitude de format graphique ou vidéo (internet & mobile). Nous avons vocation à accompagner nos clients sur l’ensemble de leurs problématiques d’acquisition en leur donnant accès à des nouvelles fonctionnalités liées au mix display & data ceci afin de leur générer une nouvelle audience qualifiée et également de transformer leurs visiteurs en clients.

ð  Nous opérons dans une vingtaine de marchés via 15 bureaux physiques implantés en Europe, USA, Amérique du Sud et Asie. Nos clients sont issus des secteurs du retaille, du voyage, des opérateurs telecoms, banque finance & grande consommation.

Antoine Marceau : myThings a développé sa propre technologie de génération de bannières dynamiques, pouvez-vous nous expliquer en quoi cela consiste ?

Eric Gueilhers: Les bannières dynamiques sont une des composantes de notre technologique permettant d’afficher une sélection de produits personnalisés pour chaque internaute que nous ciblons ou reciblons, il s’agit d’adapter le contenu  en fonction soit des besoins identifiés pour un internaute, soit des produits consultés sur un site par un internaute.

ð  L’un des challenges de ce type de technologie est de la diffuser en temps réel sur des dizaines de pays, dans des dizaines de langues différentes auprès de millions d’internautes, l’infrastructure technique pour délivrer les campagnes à une telle échelle est primordiale, nous sommes au cœur du buzz world « Big data ».

ð  Nous allons lancer la V2 de notre plateforme cet été afin d’apporter encore plus de performances dans les campagnes, de flexibilité sur les business model (CPA bien entendu mais aussi CPC & CPM) et surtout de donner la possibilité à nos clients de prendre le contrôle total de leur campagne via une interface de pilotage qui leur sera dédiée. Notre objectif principal étant d’apporter les solutions les plus personnalisées pour nos clients avec un maximum de transparence et de contrôle.

Antoine Marceau : myThings a réalisé une des plus importante levé de fonds en Europe début 2012 avec Iris Capital, le fond de France Telecom et Orange. Comment cette excellente nouvelle a affecté votre stratégie ?

Eric Gueilhers: Cette levée de fond nous a permis de poursuivre notre développement à l’international avec l’ouverture de bureaux aux USA et au Japon. Ainsi qu’appréhender les enjeux technologiques liés au big data, le résultat de ce travail étant notre nouvelle plateforme technologique qui sera live cet été.

Antoine Marceau : Selon vous, quel est avenir pour myThings ? Va-t-il y avoir des partenariats avec France Telecom et/ou Orange ?

Eric Gueilhers: Nous avons déjà un partenariat structurant avec Orange à qui nous fournissons notre plateforme de retargeting afin de leur permettre de proposer ce type de campagne à leurs clients. Nous travaillons également à d’autres projets pour renforcer notre collaboration en France mais aussi à l’internationale.

Antoine Marceau : Autrement, si vous deviez donner 3 conseils à un jeune entrepreneur dans le web, quels seraient-ils ?

  • Allez vite, très vite,
  • comprendre et surtout maitriser les enjeux technologiques de son projet,
  • savoir se remettre en question car le web est en constante mutation.

Antoine Marceau : Enfin, pourriez-vous nous donner quelques adresses web ou nous pourrions vous suivre ?

Notre site www.mythings.com qui va bénéficier d’une nouvelle version en Juin.

Twitter: https://twitter.com/mythingsmedia

Eric.

images-1