L’ouvrage « Moi 2.0 : Devenez l’entrepreneur de votre vie, grâce au Personal Branding » a été préfacé et adapté par Fadhila Brahimi à partir du best-seller « Me 2.0 : 4 Steps to Building Your Futur » de l’américain Dan Schawbel.

Experte en personal branding et à l’origine du premier blog francophone dédié au personal branding, Fadhila Brahimi dirige la société FB-Associés[1] et est souvent sollicitée par les médias sur les questions d’identité et de réputation numériques.

Sorti le 11 octobre 2011 en librairie aux Editions Leduc.s, le livre « Moi 2.0 : Devenez l’entrepreneur de votre vie, grâce au Personal Branding » est consacré au  développement de sa marque personnelle à l’ère du digital et nous apprend comment devenir entrepreneur dans notre vie et réussir sa carrière.

Grâce au travail minutieux et approfondi de Dan Schawbel et à une adaptation complète en français réalisée par Fadhila Brahimi, cet ouvrage tente de répondre aux exigences des évolutions économiques.

Aujourd’hui, l’emploi à vie a laissé place à des changements continus dans notre parcours professionnel ce qui nécessite notamment de développer ses compétences et savoir-faire, veiller à son image et maîtriser les nouveaux outils digitaux toujours plus nombreux dans notre univers hyper connecté. Comme le souligne Fadhila Brahimi,  « il ne sert à rien d’avoir du talent si vous n’êtes pas vu, lu ou entendu… Pour mettre toutes les chances de son côté, il faut savoir (et accepter de) les mettre en scène, les faire vivre et les promouvoir au quotidien, tant dans la vie physique que numérique. ».

Voici une interview réalisée auprès de Fadhila Brahimi afin d’en apprendre davantage sur ce livre, le personal branding ainsi que sur sa collaboration avec Dan Schawbel, surnommé le « pape du personal branding » selon le New York Times, leader d’opinion très sollicité par les médias et auteur du blog Personal Branding :

EB : Bonjour Fadhila. Pouvez-vous nous décrire en quelques mots ce qu’est le personal branding ?

FB : Vous avez quelques secondes pour marquer l’esprit d’un interlocuteur dans la vie physique comme sur le Web. Le Personal Branding vous aide à mettre en valeur ce qui vous distingue de vos concurrents à partir de vos talents, votre expertise, vos valeurs et votre personnalité. C’est également un processus de développement personnel et professionnel pour prendre confiance en vous et être l’entrepreneur de votre projet de vie.

EB : Quels sont les objectifs du livre Moi 2.0 consacré au personal branding et quelle est sa valeur ajoutée ?

FB : Il présente un atout remarqué par tous les lecteurs d’être un livre pour tout public. Ce n’est pas un livre d’expert pour des experts ; ni un livre avec une unique recette. Bien que l’ouvrage délivre une méthode en 4 étapes pour parvenir à créer, animer, développer et entretenir sa marque personnelle sur le web et dans la vie quotidienne au travail, il repose sur la véritable histoire d’un praticien à partir de ses échecs, de ses réussites, de ses questionnements et de ses expérimentations.

EB : A qui s’adresse-t-il ?

FB : Il avait vocation d’être pour tout public. Le pari semble être atteint. Il est actuellement considéré comme un Best-Seller dans les catégories emploi et business aux Etats Unis, en Italie, au Japon …. et nous l’espérons en France.

EB : Quelle est la démarche suivie par Dan Schawbel dans la construction du livre Moi 2.0 et dans son acheminement ?

FB : Dan a commencé à travailler sa marque personnelle alors qu’il n’était qu’étudiant. Considérant les difficultés pour un jeune d’atteindre ses objectifs de carrière dans les meilleurs délais, il a combiné l’ensemble de ses compétences marketing et web pour développer son réseau et utiliser les nouvelles techniques de communication afin d’obtenir des recommandations et des rendez-vous avec des entreprises de référence. Ce tour de force l’a amené à cumuler des réussites professionnelles jusqu’à devenir entrepreneur à la tête de médias. Il a ainsi souhaité transcrire ce parcours à travers 4 étapes allant de l’identification de ses forces, à la mise en oeuvre d’un plan de communication et un plan marketing permettant d’animer puis d’entretenir sa marque.

EB : Selon vous, quelles sont les règles à suivre pour maîtriser son personal branding ?

FB : Le Personal Branding se construit par l’écoute de soi et celle de son réseau; il évolue et s’affirme par la pratique et doit non seulement se vivre au quotidien mais aussi se renouveler. Ce n’est pas une problématique de “maîtrise” mais de profondeur. On ne crée pas une marque juste en créant des profils web mais en alliant un travail on et off line. Une marque puissante est une marque qui repose sur la construction d’une communauté vraie et qualitative qui saura s’investir si besoins. Une recommandation, par exemple, requiert du temps, de l’expérience partagée et engage la réputation de chacun !

EB : Quels conseils donneriez-vous à une personne qui souhaiterait créer et développer sa marque personnelle de manière efficace et quelles sont les principales erreurs à éviter ?

FB : De prendre rendez-vous avec elle-même avant de vouloir créer. Nous avons tous un parcours de vie qui en dit long sur nos valeurs, notre personnalité et nos aspirations. Une marque personnelle efficace reflète ce travail de fond et elle est au service d’un projet de vie autre que la simple visibilité.

EB : L’une des problématique abordée dans le livre porte sur comment créer la boîte à outils de son personal branding. Pouvez-vous nous suggérer quelques recommandations à ce sujet ?

FB : Sortir des chantiers battus non pour être hyper-inventif mais pour aller au-delà des outils traditionnels comme le CV et la lettre de motivation ou encore la plaquette commerciale en utilisant des outils multimédias pour raconter vos talents au lieu de les lister. Les services Web permettent aujourd’hui de réaliser des podcasts, des vidéocasts ou d’avoir un CV dynamique. Pour valoriser une expertise, vous pouvez démontrer votre talent par l’expérimentation. Un étudiant peut publier son mémoire, le résumer en powerpoint. Un entrepreneur peut réaliser une vidéo ou une présentation d’une mission en présentant les enjeux et les résultats…

EB : Au cours de votre collaboration avec Dan Schawbel et de votre travail d’adaptation de cet ouvrage pour la version française, y a-t-il certains passages, illustrations ou aspects pour lesquels vous ne partagez pas la même opinion et cela a-t-il été un frein dans votre travail d’adaptation ?

FB : Je n’ai eu aucun frein puisque mon travail nécessitait d’adapter le livre au public francophone. J’ai dû modifier, ajouter et parfois comparer des usages et des outils. Le CV français diffère du Resume américain : le premier fait état des acquis alors que le second est orienté “projet d’avenir”. Les américains affectionnent le CV vidéo alors qu’il est peu utilisé/apprécié en France. Les américains ont un discours très tranché (“Vous êtes mort si vous…”) alors que nous, latins, nous mettons plus de forme et d’ouverture dans nos conseils (“Il serait préférable de…”). Les français redoutent les services en langue anglaise et utilisent des services francophones. Viadeo et Dailymotion ne sont pas ou peu utilisés par les américains, préférant LinkedIn et Youtube…

EB : Avez-vous rencontré des difficultés lors de l’adaptation de ce livre ?

FB : Je n’ai pas rencontré de difficultés car j’explore les médias sociaux depuis 2004. Les deux principales préoccupations étaient de rester fidèle à l’esprit et au style de l’auteur tout en lui donnant un esprit et un style français.

EB : Grâce à cette collaboration en tant que Co-Auteure, pouvez-vous nous citer les enseignements appris lors de cet exercice ?

FB : Les américains ont le don de la formulation directe et simple. Dans certains chapitres, j’ai souvent pensé que les conseils étaient succincts. Or, la simplicité permet d’être tout public et d’accompagner les premiers pas.

Deuxièmement, j’ai découvert comment allier “Story Telling” (l’art de raconter une histoire) et “guide” (une méthode). Ce style donne de la légèreté … comme un appel au voyage. De nombreux lecteurs m’ont avoué l’avoir lu d’un trait. J’en déduis que c’est un facteur de succès.

EB : Seriez-vous prête à vous lancer dans l’adaptation française d’un autre ouvrage spécialisé dans le personal branding ?

FB : L’été dernier, j’ai contribué à 4 autres ouvrages pour lesquels j’ai publié des articles sur le Personal Branding. Autant dire, que pour le moment … non. J’ai des idées pour la suite mais il est encore trop tôt.

EB : Quels sont vos projets pour l’année 2012 ? Pensez-vous écrire prochainement un livre consacré au personal branding ?

FB : Je travaille sur l’application du Personal Branding en entreprise et pour des publics ciblés. Des projets … oui… Vous le saurez bientôt ;-)

EB : Etes-vous plutôt Facebook, Twitter ou Google+ ? Viadeo ou Linkedin ?

FB : Je suis présente sur Facebook, Twitter, Google+, Viadeo et LinkedIn. Mais active principalement sur Twitter, un peu sur Facebook et sur Google+ que j’apprécie de jour en jour.

Ces espaces n’ont pas la même vocation avec des ambiances différentes. Il est difficile de faire de la publication en live sur un événement en dehors de Twitter par exemple. Tout comme, j’apprécie les billets d’humeur sur Facebook ou les partages d’avis sur Google+.

EB : Merci Fadhila d’avoir accepté cette interview pour Business Actor.

« Moi 2.0 : Devenez l’entrepreneur de votre vie, grâce au Personal Branding » expose des problématiques concrètes dans des secteurs économiques variés et se veut très complet. Il est illustré d’exemples pertinents et propose des outils appropriés pour que chacun puisse découvrir, créer, communiquer et gérer sur sa « marque personnelle ».

Des études de cas sont également présentes ainsi que des citations d’experts et des conseils issus des expériences personnelles de Dan Schawbel, véritable maître dans l’art de se construire une marque personnelle, pour qui l’objectif de ce livre consiste à « réaliser un manuel de survie dans l’ère du numérique… pour que les rêves de carrière et d’épanouissement personnel des lecteurs deviennent une réalité ».

Ce livre s’adresse donc à ceux qui souhaitent évoluer dans leur carrière, trouver un nouvel emploi, gravir les échelons au sein de leur entreprise (avoir davantage de responsabilités, acquérir de nouvelles compétences…) ou encore se lancer dans l’entreprenariat.

 

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

 

[1] Société spécialisée dans les usages et les pratiques du web social : personal branding (identité numérique et réputation) et community manager (animation d’une communauté)