La nouvelle vient de tomber : le co-fondateur de LivingSocial, Eddie Frederick, vient d’annoncer sa démission.

Celle-ci tombe d’autant plus mal que la société s’apprêterait (sans que cela soit confirmé) à entrer de nouveau en bourse.

LivingSocial a été fondé en 2007 par  Tim O’Shaughnessy, Val Aleksenko, Aaron Batalion et bien sûr Eddie Frederick. La société s’est vite imposée comme le principal concurrent du site français, Groupon.

Les deux sites ont fait le pari de se positionner dans la vente online de deals favorisant alors la découverte d’expériences locales pour les internautes.

Alors que tout semblait bien se passer pour la société américaine, celle-ci doit cependant faire face au départ l’un de ses fondateurs et ancien président : Eddie Frederick.

 Si cette annonce semble encore douteuse pour certains, le site Techcrunch a pourtant relayé la confirmation faite par Brendan Lewis, actuel directeur des communications chez LivingSocial.

Concernant la nouvelle, Nick O’Neill de StartupStats a également pu obtenir un email du chef de la direction de LivingSocial, Tim O’Shaughnessy. Celui-ci y évoque le départ de Eddie Frederick comme un départ sans tensions. Il reconnaît également le rôle essentiel qu’a joué l’ex-president dans le développement et succès de LivingSocial. Celui d’un homme qui n’ a pas hésité à être sur tous les fronts alternant entre la volonté d’acquérir des utilisateurs en parallèle du développement d’applications pour Facebook. Sans oublier que, lors de sa collaboration au sein de LivingSocial, Eddie Frederick était une véritable force pour la société poussant chacun à se dépasser, à se poser les bonnes questions et à saisir les opportunités qui se présentaient.

Nous ne savons pas, à l’heure actuelle, de quoi sera fait l’avenir du co-fondateur de LivingSocial. Car le principal intéressé ne s’est toujours pas prononcé sur son départ.

Peut-être se concentrera-t-il sur le développement de nouvelles applications Facebook ?

Affaire à suivre…