Tout a commencé en 2003 par un concept innovant : offrir une plateforme d’échanges commerciaux permettant interactions et transactions sur une échelle mondiale. Rien d’exceptionnel vous direz-vous, notamment avec la plateforme eBay, site marchand qui avait le quasi-monopole à l’époque. En effet, l’idée n’est guère différente. C’est le marché même qui se distingue en connectant entre eux des passionnés de montres de luxe à travers le globe.

Un aperçu d’une success story à l’allemande

DSC0300L’aventure du tandem Dirk Schwartz et Tim Stracke débute par la gestion de start-up telles que Mentasys en 2003, devenue dans le courant de l’année 2007 une filiale majeure de Pangora (elle-même associée au géant de ventes en ligne Lycos Europe) dont ils composeront aussi l’équipe de direction. Il s’agit d’une expérience commune qui s’accompagne de réussites personnelles : tandis que Stracke prends les rennes de Founders Park en 2008 et s’associe plus tôt dans sa carrière à différents projets tels que Cellity ou Yousmile.de, Schwartz prend la direction de Bizdev Business Development. Au fil de leurs expériences, ils acquièrent un succès notable dans leurs affaires et deviennent des pointures en matière de commerce en ligne. Mais c’est grâce à la conception de la plateforme Chrono24 qu’ils se démarquent et deviennent leader du commerce international de montres de luxe en ligne.

Un concept étudié

facts_img5Le concept est alors simple : créer une communauté de niche virtuelle où acheteurs et revendeurs peuvent effectuer leurs transactions de manière sécurisée. Il a donc d’abord fallu investir dans un site internet. Cette acquisition était certes onéreuse mais tout à fait pertinente : leur intention était de développer l’industrie de l’horlogerie puisque le Web offrait à la fois une visibilité à l’échelle mondiale et une possibilité pour ses utilisateurs de communiquer plus aisément. Le site doit notamment sa réussite à son implantation dans ce que l’on appelle le marché gris (le système de revente de produits neufs ou de seconde-main via des canaux légaux).

Dirk Schwartz et Tim Stracke permettent une meilleure sécurisation des achats de particuliers à particuliers grâce au site qui joue un rôle d’intermédiaire dans les transactions : un principe essentiel aux vues des sommes d’argent échangées. De surcroît, nous pouvons imaginer leur grande faculté d’analyse du marché et de ses évolutions leur permettant de toujours y figurer en porte-drapeaux. Du reste, les success stories dans le monde de l’horlogerie ne se limitent pas au secteur du luxe : retrouvez l’interview de Gilles Fagu, fondateur de la marque Wysiwatch.