Bill Gates promet 100 000 dollars à l’inventeur d’un préservatif nouvelle génération, qui « augmente le plaisir » et donne ainsi davantage envie aux hommes d’en porter.

Avec 15 milliards d’exemplaires distribués chaque année et 750 millions d’utilisateurs dans le monde, le préservatif est sans nulle doute un produit de grande consommation. Si son utilité n’est plus à démontrer, certains hommes n’en restent pas réticents quant à son utilisation. Selon le site Grand Challenges in Global Health initié par Bill Gates, son principal inconvénient serait d’ailleurs de « diminuer le plaisir», chose que les hommes « trouvent inacceptable».

Aujourd’hui Bill Gates, par l’intermédiaire de la Fondation Bill et Melinda Gates, lance un appel à projet et promet 100 000 dollars à celui ou celle qui saura inventer ce « préservatif nouvelle génération » qui préserve ou améliore de manière significative le plaisir. « Les préservatifs sont utilisés depuis 400 ans et pourtant ils n’ont connu que très peu d’améliorations technologiques durant les cinquante dernières années ». La fondation invite ainsi les porteurs de projet à engager une réflexion autour d’un nouveau packaging, un design original,…, en somme, toute idée pouvant révolutionner son usage.

Initialement estimée à 100 000 dollars, la bourse allouée à l’inventeur pourrait atteindre le million de dollars lorsqu’il s’agira d’approfondir les recherches.

Le Docteur Papa Salif Sow en charge du programme pour la fondation, livre une piste pour réinventer le préservatif de demain: les Origamis…

ORIGAMI vs. Latex Condom from ORIGAMI Condoms on Vimeo.