A seulement 60 ans Bertrand Meheut, le président de Canal + depuis bientôt 10 ans, prépare son départ à la retraite. L’homme que rien ne destinait à devenir le président de la chaine cryptée la plus célèbre de France, ingénieur de formation, et très discret face aux médias, a su s’imposer et se faire une place dans le monde de l’audiovisuel.

Bertrand Meheut est décidé ; en 2013 au plus tard, il prendra sa retraite. Il le répète depuis un moment « il n’est pas éternel », il y a quelques semaines il expliquait qu’il « n’ira pas jusqu’à la limite d’âge pour partir », ou encore qu’il faut savoir passer la main à de plus jeunes. Et c’est donc Rodolphe Belmer, son second, le Directeur général adjoint en charge du pôle Edition, qu’il a choisi pour cette lourde responsabilité.

Malgré les années la chaine historique perd de sa notoriété au fil du temps. Notamment après l’intégration au groupe Vivendi, où la rentabilité de la chaine parait plus importante que la diffusion des programmes qui caractérisaient la chaine. C’est là que Bertrand Meheut rentre en scène, il réinjecte les budgets programmation dans le cinéma et les sports.

En seulement 9 ans, Bertrand Meheut a su donner un nouveau souffle à la chaine en continuant la restructuration qu’avait commencé son prédécesseur Xavier Couture. Un nouveau siège, 305 postes supprimés et 138 postes externalisés plus tard, l’équipe est elle aussi restructurée. La chaine récupère l’exclusivité des droits télé de la Ligue 1 pour 600 millions d’euros devant son concurrent TPS. La chaine acquiert également la série Desperate Housewives. Dès 2005 c’est l’arrivée de Dimanche+, du Jamel Comedy Club, de Salut les Terriens et bien d’autres… Ces programmes en clair font le succès de la chaine.

Présenté comme le meilleur businessman de l’année 2011 par GQ, Bertrand Meheut qui a récupéré la chaine en 2003 alors qu’elle était encore bien loin de la renommée qu’on lui accorde aujourd’hui, a su lui offrir une nouvelle jeunesse. Bertrand Meheut a sans aucun doute été un businessman indispensable pour la chaine. En espérant que Rodolphe Belmer, désigné comme remplaçant, suivra ses traces.