Aliza Knox

« Aliza Knox est une valeur phénoménale ajoutée à Twitter, annonçant les prémisses d’une société qui semble se préparer à une entrée en bourse ».

Un an après cette déclaration du site d’information Techcrunch, et au moment où s’annonce officiellement l’entrée en bourse du site de microblogging, Aliza Knox peut effectivement revendiquer une participation indéniable à l’ascension internationale de Twitter.

Aliza est la figure emblématique de Twitter en Asie du Sud Est, et plus largement pour la région Asie-Pacifique. Responsable du développement commercial du réseau sur la région, elle en sillonne les évènements incontournables liés à l’actualité digitale.

« Il aura fallu trois ans, deux mois et un jour à Twitter pour atteindre le milliard de tweets. Aujourd’hui, un milliard de tweets sont envoyés tous les deux jours et demi », rappelait-elle le mois dernier au cours du Festival Spikes Asia à Singapour.

Au-delà de ses 218 millions d’utilisateurs à travers le monde, Twitter a une place prépondérante en Asie, où le réseau est investi d’une façon bien particulière. En effet, 25% des utilisateurs de Twitter sont situés sur le contient Asiatique, et la zone Asie-Pacifique représente à elle seule la croissance régionale la plus importante sur le réseau. Ce dernier comptait plus d’un million d’utilisateurs actifs à Singapour l’an dernier, et fin 2012, Jakarta a été répertoriée comme la ville la plus active du monde sur Twitter.

Un tel potentiel méritait une stratégie de développement régional reposant sur des ressources clés, incarnées sans équivoque par les expériences préalables d’Aliza.

Au sortir de son poste de Vice Présidente Senior chez Visa International, Aliza Knox a mené de front le développement stratégique des opérations de Google à travers la région Asie-Pacifique, et plus particulièrement à Singapour. Forte de ces 5 années passées chez Google en tant que Directrice Générale « Commerce and Wallet » & « Online Sales Group », Aliza devient en Janvier 2013 la première recrue officielle de Twitter en Asie du Sud Est, et la toute première personne à représenter le réseau au sein d’un état Asiatique autre que le Japon. « Pour l’instant, les bureaux de Twitter à Singapour, c’est mon appartement ! » confiait Aliza en avril dernier au cours du Festival Startup Asia.

aliza knoxAu-delà des considérations logistiques, Singapour représentait pour Twitter un challenge de taille, compte-tenu du manque de réactivité reproché à de nombreuses marques Singapouriennes sur les réseaux sociaux. En effet, Leon Hill, CEO chez Rock Publicity, déclarait l’an dernier que « les entreprises Singapouriennes étaient très lentes dans leur intégration des médias sociaux au sein de leurs stratégies promotionnelles, ainsi que dans le développement de leurs marques et la gestion de leur relation clients ». Statistiques à l’appui, Elizabeth Tan rappelle sur le site d’information E27 que des secteurs tels que les télécommunications à Singapour recevaient en moyenne plus de 1700 mentions négatives sur les réseaux sociaux en 24 heures, et que la plupart des marques prenaient plus de 17 heures en moyenne pour répondre à un tweet.

Néanmoins, c’est en mettant un pied devant l’autre qu’Aliza Knox a lancé les hostilités sur la région, en commençant par un partenariat exclusif avec Komli Media, l’un des leaders en matière de publicité digitale en Asie de Sud Est. En vertu de ce partenariat, Komli a permis à Twitter d’augmenter considérablement la diffusion de ses solutions publicitaires auprès des entreprises et des professionnels des secteurs Communication / Marketing à Singapour, en Malaisie, en Indonésie, en Thaïlande et aux Philippines.

Quelques mois plus tard, des marques Asiatiques reconnues telles que Singtel et Nielsen revendiquent haut et fort à quel point l’intégration d’une stratégie Twitter au sein de leurs services a permis d’améliorer leur communication, et surtout la relation avec leurs clients. Armée de témoignages, études de cas et statistiques, Aliza Knox s’efforce de démontrer, au cours de ses diverses interventions, la pertinence de la prise en compte des ressources de Twitter par les professionnels oeuvrant en zone Asie-Pacifique.

Ces accomplissements restent cependant moindres aux vues des possibilités considérables représentées par les nombreuses entreprises se développant en Asie du Sud Est. Aliza Knox assume parfaitement ce statut de « démarrage », et explique que Twitter tend à mettre en place de plus en plus d’outils permettant aux professionnels de mesurer concrètement les retombées de leurs campagnes promotionnelles.

Aliza Knox voit en Twitter une opportunité pour les marques Asiatiques d’accentuer la face « humaine » de leur communication en engageant de façon proactive le dialogue avec leurs clients. En replaçant l’humain au centre des interactions, et en montrant une disponibilité accrue, elle estime que les marques Asiatiques pourront augmenter leur capital sympathie auprès de leurs utilisateurs.

Il reste malgré tout un obstacle de taille concernant l’engagement des marques sur Twitter en Asie du Sud est : certains pays de la zone Asie-Pacifique comptent un nombre plus que restreint d’utilisateurs Twitter. Aliza Knox rappelle que les solutions publicitaires de la plateforme ne sont diffusées que dans 5 pays de la région pour l’instant, il faudra donc attendre que le réseau prenne du sens pour d’autres pays tels que le Cambodge, avant de voir des campagnes publicitaires pertinentes s’y développer.

Sources : Ogivlydo – Forbes – Techcrunch – E27 – Tech in Asia – Digital Market Asia

Crédit photos : Spikes Asia – Geeks in Cambodia